Découvrez nos derniers coups de coeur !

  • À l'orée de leurs 30 ans, Florian Coupé et sa compagne décident de rallier à vélo l'Océan Pacifique depuis Paris. Au fil des jours, le relief révèle la réalité des peuples, de l'histoire et de la carte : les Balkans, la Turquie, l'ancien Empire perse, les Indes, la péninsule indochinoise... À mesure que la route déroule ses kilomètres, les voyageurs se délestent du superflu en même temps que prennent vie les récits des écrivains-aventuriers.

  • « Cueilli impréparé, j'étais de ces taulards qui font leur entrée dans le monde sans aucun effet personnel. » Irkoutsk, Sibérie orientale. Yoann Barbereau dirige une Alliance française depuis plusieurs années. Près du lac Baïkal, il cultive passions littéraires et amour de la Russie. Mais un matin de février, sa vie devient un roman, peut-être un film noir. Il est arrêté sous les yeux de sa fille, torturé puis jeté en prison. Dans l'ombre, des hommes ont enclenché une mécanique de destruction, grossière et implacable, elle porte un nom inventé par le KGB : kompromat. Il risque quinze années de camp pour un crime qu'il n'a pas commis. L'heure de l'évasion a sonné...

  • Dans la Cantabrie du XVe siècle, un massacre antijuif s'annonce. Pour sauver ses deux fils, un couple les envoie sur les routes. Leurs chemins les conduisent à travers l'Europe de la Renaissance, en Afrique du Nord et jusqu'en Amérique. Ils croisent une esclave canarienne devenue la maîtresse puis l'épouse de son maître, un marchand siennois voyageant entre Blois, Séville et Londres, une demoiselle d'honneur aux moeurs assez libres, des ecclésiastiques peu recommandables, et une foule d'individus aussi singuliers qu'émouvants.
    L'un devient marin et cartographe, intime d'Amerigo Vespucci - le navigateur dont le nom fut donné au Nouveau Monde -, l'autre médecin de Luther - le réformateur et initiateur du protestantisme - en Allemagne.
    Au terme de cette fresque historique captivante, riche en péripéties et en passions, parviendront-ils à se rejoindre ?

  • Mari rêve d'exploits et d'aventures. Mais avec des parents aussi protecteurs que les siens, pas question d'aller plus loin que le bout du jardin.
    Pourtant, le jour où un ouragan ravage tout sur son passage, Mari est la seule à pouvoir sauver sa famille. Et pour aller chercher les secours, elle a une super idée : emprunter la vieille moto de sa grand-mère.
    Bon, d'accord, Mari n'a que 10 ans... mais ses pieds atteignent bien les pédales, non??
    Son casque vissé sur la tête, Mari part sur les petites routes de campagne.
    Parviendra-t-elle à gagner la ville avant de manquer d'essence ?

  • Jessie n'est pas le genre de fille à s'embarrasser de formules de politesse. Elle est irrévérencieuse, insupportable, bref une vraie peste ! Il faut bien admettre qu'elle voit souvent clair dans le jeu des autres, mais les vérités toutes crues balancées en pleine figure, les gens n'aiment pas ça. Pourtant, cet été-là, à Valras-Plage, Jessie arrive à se constituer une petite bande d'amis, tous attirés par son culot, sa franchise et son espièglerie. C'est le clan des cabossés, constitué des enfants de la plage avec qui personne ne veut traîner : Manuel qui bégaie, Arthur qui est franchement moche et Nathalie handicapée par sa timidité. Leur quartier général est une ancienne boutique de souvenirs, point de départ de leurs folles virées à bord d'un quadricyle à pédales, la fameuse «rosalie» des plages. Leur amitié de plus en plus forte permet à Jessie de dévoiler le douloureux secret qu'elle cache derrière ses provocations. Le premier tome d'une série pleine d'humour et qui aborde l'acceptation des différences, l'amitié solidaire et toutes les bêtises acidulées de l'enfance.

  • Sémi Nouv.

    Sémi

    Aki Shimazaki

    Après plus de quarante ans de mariage, Tetsuo et Fujiko se sont installés en maison de retraite car Fujiko, atteinte de la maladie d'Alzheimer, requiert une prise en charge particulière. Un matin, au réveil, elle ne reconnaît plus son époux. D'abord en grand désarroi, Tetsuo entreprend finalement de reconquérir celle qui le prend désormais pour un étranger auquel elle se trouve simplement fiancée. 

  • Un jeune Tunisien francophile et sans-papiers mène une vie de bohème à Paris. À la suite d'une déception amoureuse, notre rêveur décide de revenir dans son pays d'origine, en profitant du dispositif du « retour volontaire », qui encourage les immigrants illégaux à rentrer chez eux.
    S'il le fait, c'est pour marcher jusqu'à La Mecque : il a l'idée chimérique d'inaugurer un chemin de pèlerinage pédestre vers la première ville sainte de l'islam. Seulement, il lui faut pour cela traverser la Libye en pleine guerre civile. Qu'à cela ne tienne ! La mission du marcheur est sacrée. Il lui arrivera bien des ennuis, qu'il tentera de compenser par une philosophie de la vie faite d'amour, de littérature, d'un fatalisme qui n'empêche pas la combativité, et d'un humour à toute épreuve.
    Ce roman aux airs de fable est un hymne à la liberté, celle de penser et d'aller et venir, où l'humour scintille à chaque page.

  • Lorsqu'il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d'amour, le père de Baptiste sombre dans une profonde mélancolie. Baptiste, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l'histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt. Naviguant entre les grands drames du xxe siècle et des témoignages d'aujourd'hui glanés dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Baptiste devra percer le lourd secret d'un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille...

  • En 1845, Samuel Long, jeune esclave noir, réussit à s'enfuir de la plantation de son maître, en Virginie. Après avoir emprunté, le "chemin de fer clandestin" - maillage de personnes qui, depuis les Etats du Sud, aidaient les esclaves en fuite à rejoindre le Canada -, il arrive au lac Walden et se lie avec le cercle des philosophes transcendantalistes, dont Henry David Thoreau et Ralph Waldo Emerson.
    A leurs côtés, il va tenter d'apprivoiser sa nouvelle condition d'homme libre. Mais cette rencontre est également la confrontation de deux mondes : celui de Samuel Long, synonyme de souffrance et de révolte, et celui des intellectuels blancs qui, bien qu'abolitionnistes, se retrouvent néanmoins confrontés à leurs propres privilèges et contradictions. Dans ce récit puissant, Norman Lock examine des enjeux qui continuent de diviser les Etats-Unis et l'ensemble des sociétés occidentales : le racisme, les inégalités de destins, le droit à la liberté.
    Il montre aussi, de manière plus suggestive, comment le naturalisme de Thoreau est inséparable de son engagement abolitionniste, faisant de lui un précurseur de l'écologie décoloniale.

  • Pionnier de la pensée écologique, Adam Thobias est sollicité pour prendre la tête d'une "Commission Internationale sur le Changement Climatique et pour un Nouveau Contrat Naturel". De ce hochet géopolitique, pas dupe, il tente de faire une arme de reconstruction massive. Au coeur du dispositif, il crée le réseau Télémaque, indépendant et parallèle, constitué de scientifiques ou d'intuitifs, de spécialistes ou voyageurs, tous iconoclastes, qu'il envoie en missions discrètes, du Pacifique sud à la jungle birmane, de Manaus à Moscou... Tandis qu'à travers leurs récits se dessine l'encéphalogramme affolé d'une planète fiévreuse, Adam Thobias conçoit un projet communautaire aussi alternatif que novateur.  Entretenant une intimité générationnelle avec la géographie mouvante et fragile de notre monde en crise, doté d'une foi dans la narration et d'une énergie vitale contagieuses, Pierre Ducrozet se confronte, à bras-le-corps, aux forces motrices et performatives du roman sur les enjeux du contemporain.

    Sur commande
  • L'incroyable épopée d'un Australien pour restituer un crâne aborigène à sa tribu : un chemin de connaissances, d'ouverture et de rédemption.John Danalis a grandi avec un crâne aborigène dans son salon. C'est seulement à 40 ans qu'il comprend l'horreur de la situation. Emporté par l'élan de sa prise de conscience, John décide de tout mettre en oeuvre pour restituer Mary - puisque c'est ainsi que le crâne a été affectueusement renommé - à son peuple. Pour cela, il va devoir déconstruire ses préjugés d'homme blanc sur la culture aborigène et se plonger dans l'histoire ancienne de l'Australie. Commence alors une quête qui va entrainer des rencontres extraordinaires et une profonde révolution dans la manière dont John et sa famille envisagent la vie et leur rapport aux autres.

  • La rivière Nouv.

    La rivière

    Peter Heller

    Deux copains de fac s'offrent la virée en canoé de leur rêve sur le fleuve Maskwa, au nord du Canada. Bientôt la balade contemplative tourne à la course contre la montre quand l'horizon s'obscurcit du plus dévorant des feux de forêt. Mais dans les bras et sous le règne de dame nature, une menace peut toujours en cacher une autre. Peter Heller met sa pratique intime de l'aventure, son sens irrésistible du suspense et sa connexion unique aux paysages au service d'une folle et sauvage équipée qui éprouve autant l'amitié sincère de ses personnages que les nerfs du lecteur.

  • Daru-chan vient de la planète Darudaru, mais elle cache sa nature d'extraterrestre sous les traits de Narumi Maruyama, une employée intérimaire ordinaire de 24 ans. Il n'est pas question pour elle de révéler son vrai visage, alors elle s'efforce de maîtriser les règles de la société pour trouver sa place parmi ses collègues. Mais à force de passer son temps à se fondre dans le décor, elle ne sait plus exactement ni ce qu'elle est, ni ce qu'elle pense au fond d'elle-même. Jusqu'à ce qu'une rencontre lui donne l'occasion de voir le monde autrement...

  • Le jardin

    Gaëlle Geniller

    Années 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu'il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser. Avec ce second livre, l'autrice de 24 ans, Gaëlle Geniller, frappe fort.
    "Le Jardin" est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l'ambiance y est familiale. Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l'attraction principale.

  • Blanc autour

    ,

    • Dargaud
    • 15 Janvier 2021

    1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah.

    La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l'esclavage n'est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l'Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d'une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l'école si la jeune Sarah reste admise.

    Prudence Crandall les prend au mot et l'école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l'abolition de l'esclavage. Nassées au coeur d'une communauté ultra-hostile, quelques jeunes filles noires venues d'un peu partout pour étudier vont prendre conscience malgré elles du danger qu'elles incarnent et de la haine qu'elles suscitent dès lors qu'elles ont le culot de vouloir s'élever au-dessus de leur condition. La contre-attaque de la bonne société sera menée par le juge Judson, qui portera l'affaire devant les tribunaux du Connecticut. Prudence Crandall, accusée d'avoir violé la loi, sera emprisonnée...

    La douceur du trait et des couleurs de Stéphane Fert sert à merveille ce scénario de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux), qui s'est inspiré de faits réels pour raconter cette histoire de solidarité et de sororité du point de vue des élèves noires.

  • Elle, c'est une fille un peu comme tout le monde mais pas tout à fait comme les autres.
    Jeune fille pétillante et équilibrée, c'est tout naturellement qu'elle est intégrée dans une joyeuse bande d'amis dès son arrivée au collège Mercury.
    Mais se doutent-ils qu'Elle n'est pas seule ? Elle serait même plutôt cinq...
    Cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales.
    Qui est Elle, réellement ?

  • Pérou, 1986. Etre admise dans une clinique neurologique ne faisait pas vraiment partie des projets de Laila... Mais si ses symptômes ne s'étaient pas manifestés, jamais Laila n'aurait rencontré El Rato. Et jamais ils n'auraient découvert un étrange journal, écrit en 1941 par un certain Dr Clarke, dans lequel le dessin d'une fleur allait changer le cours de leur existence. Utilisée par les chamans de la tribu de K., la Fleur Perdue aurait un grand pouvoir de guérison (encore faut-il la dénicher).
    Lorsque le diagnostic tombe pour Laila, et que l'espoir ne semble plus permis, les deux amis décident de tenter le tout pour le tout : trouver la fleur et ainsi guérir Laila. Mais pour cela, un long voyage des Andes à la forêt amazonienne les attend, un long voyage semé d'embûches...

  • Prunelle est une sorcerelle qui pratique la magie douce pour améliorer la vie des habitants du comté de Tendreval. Un jour, instinctivement, elle lance un sort de magie forte, strictement réservé aux sorciers, les Eclaireurs. Or le père de Prunelle est le chef des Eclaireurs...
    Prunelle est confrontée à un dilemme : cacher la vérité à son père qu'elle adore ou lui avouer qu'elle a trahi sa confiance. Elle hésite, mais comment ignorer l'appel de la magie qui palpite en elle ?

  • De la ville à la campagne, changement de vie ra-di-cal !
    La famille Papaïoannou menait un quotidien presque normal dans la zone HLM des Flamants Roses... jusqu'au jour où le père, Achille, a mis le feu à l'appartement (le drame des crêpes flambées).
    Ayant tout perdu, le père, la mère, les deux frères et Séléné (la benjamine de la famille, c'est elle qui raconte) n'ont plus qu'une solution : emménager dans la maison de campagne de leur Pépé, à "La Sauvetat-sur-bédoule" , un coin broussailleux au milieu de nulle part.
    Une nouvelle vie au grand air attend nos citadins pur jus : sauver le potager des limaces, se baigner dans l'eau croupie du lac, pêcher des écrevisses avec les doigts... mais surtout, prendre son temps, de l'herbe entre les orteils !

  • Voici, cher lecteur, l'incroyable histoire de Radio Banane. Au coeur de la jungle, Aristote le petit singe va faire une surprenante découverte. Cette trouvaille va déclencher une série d'événements tout à fait étonnants, spectaculaires, joyeux et formidables. Bien des vies vont même s'en trouver bouleversées. Mais n'allons pas trop vite dans le récit et commençons par le commencement : un matin, Aristote partit en balade.

  • Dans cette famille, maman est aventurière, papa au raccommodage de la montgolfière et aux fourneaux (sa spécialité : les écrevisses au fenouil) et mémé contorsionniste. Judith Chomel ne voulait pas démériter par manque de fantaisie. Aussi a-t-elle sublimé un souvenir d'enfance, qui pourrait sembler à d'autres anodin, par une mise en image exubérante : collages généreux de photographies et d'images incongrues dans la tradition de Max Ernst (en plus coloré toutefois) et Jacques Prévert.
    Les jeux typographiques accentuent l'impression générale de grande gaieté. Originaire de Saint-Etienne, Judith Chomel est également la chanteuse et accordéoniste des Barilla Sisters, fameux groupe stéphanois qui reprend des tarentelles du sud de l'Italie.

  • Mac Gadouille mène une vie paisible dans son marais, il est tellement sale que personne n'y met jamais les pieds. Un jour, le roi débarque et annonce qu'il veut faire construire... un skate-park ! Mais dans le marais, pousse un trésor. Heureusement, la fille du roi est bien décidée à le découvrir et à le protéger. Pour célébrer les joies magiques du jardinage !

  • C'est le grand jour. Hulotte et ses camarades partent en voyage de classe... à Paris ! Quelle aventure ! Les oisillons découvrent avec émerveillement la Ville Lumière. Mais ne dit-on pas aussi que Paris est la capitale des amoureux ?

empty