Thomas Vennin

  • « Le bout du rouleau est un endroit prodigieux. C'est le seul endroit au monde, avec celui des rêves, où la réalité se mélange à l'imaginaire. Un endroit de rêve, en somme. » Comment Stephen Venables peut-il descendre de l'Everest avec un alpiniste disparu qui glisse sur son violoncelle ? Pourquoi Carlos Carsolio, adepte de la « réalité étendue », se met-il à courir tout nu dans la neige par moins 20° ? Élisabeth Revol rêve-t-elle quand elle échange sa chaussure contre une tasse de thé, une nuit d'hiver au Nanga Parbat ? Thomas Vennin relie le fil des plus étonnantes histoires d'hallucinations vécues en montagne. Convoquant la science et les témoins, il dresse la première géographie complète de ce paysage mental méconnu dans cette petite anthologie des délires d'altitude.

  • Que s'est-il passé le 27 avril 1336 sur le mont Ventoux ? Le 3 juin 1950 à l'Annapurna ? Le 27 janvier 2018 au Nanga Parbat ? A chaque fois, Thomas Vennin apporte une réponse piquante. Le jeune passionné d'alpinisme se balade à travers l'histoire en revisitant les moments décisifs avec humour, maniant joyeusement la métaphore cocasse ou l'allégorie absurde. Fantaisie ? Pas seulement, car le pas de côté permet de voir l'alpinisme sous un angle nouveau, décapé au vitriol des poncifs martiaux et virils qui lui collent encore trop souvent à la peau.
    Le rapprochement des dates fait apparaître des coïncidences surprenantes : l'Everest est baptisé en 1865, l'année où le Cervin est gravi ; en 1950, le Malabar Princess s'écrase sur le mont Blanc cinq mois jour pour jour après l'ascension victorieuse de l'Annapurna ; en 1970, Reinhold Messner revient seul du Nanga Parbat un mois après le succès collectif et cacophonique des Anglais dans la face sud de l'Annapurna. Et ainsi de suite...
    Une lecture plaisir, une occasion de réviser ses classiques et de (re)découvrir des recoins cachés de l'histoire de l'alpinisme, éclairés par la curiosité légère de Thomas Vennin.

empty