Hikari Editions

  • Au pays de Nami : une enfance au Japon Nouv.

    Lorsqu'une maman française, née à Perpignan, et un papa Japonais, vivant à Tokyo, ont une petite fille, leur vie, évidemment, est totalement bouleversée. La vie de la petite Nami est une aventure quotidienne, croquée par sa maman illustratrice, pétrie de féminisme et d'humanisme à la française, et qui élève sa fille au pays où les traditions et le consumérisme sont rois. Un livre tendre, drole, émouvant.
    Et un nouveau voyage, au plus près de la vie au Japon, signée de l'auteur de "J'aime le Natto".

  • Maëlle, jeune illustratrice de 30 ans de Saint-Etienne, décide de s'envoler au Japon avec l'objectif de réaliser un carnet de voyage. Sur ma Planète Japon est un carnet de voyage décalé, poétique et drôle dessinant la découverte du Japon par une jeune Française. Elle traverse le pays et croque son quotidien et ses aventures, en jonglant entre le couchsurfing, le workaway et l'autostop. Souvent de belles rencontres, parfois des mauvaises surprises.
    Maëlle raconte ses découvertes et ses aventures, loin des clichés, mêlant ses illustrations fraîches et sensibles à un sens de la narration.

  • L'auteur va à la rencontre de ceux qui ont vécu ou sont en train de vivre un projet de vie à la campagne. Ils étaient professeurs, salariés de grandes entreprises, femmes d'affaires, indépendants, etc. Ils viennent de l'Ile-de-France, de Lyon, de Lille... Aujourd'hui ils sont installés ou sont en train de s'installer dans la campagne française, de l'Aude à la Bourgogne. Parfois à quelques kilomètres seulement de leur origine.
    Pour comprendre ces parcours, de nombreux chapitres se penchent sur les questions pratiques, administratives, économiques ou psychologiques de ce choix de vie.

  • 1906, New York. Prudence Galewski s'ennuie dans la prestigieuse École de filles de Mrs Browning. Elle rêve de sciences et de découvertes. Portée par son ambition, elle trouve une place d'assistante dans un laboratoire. Son chemin croise alors celui de Mary Mallon et de l'épouvantable épidémie de fièvres typhoïdes que cette cuisinière irlandaise laisse sur son sillage, elle qui n'a jamais été malade de sa vie...
    Comment pourrait-elle contaminer les familles pour qui elle travaille ? Retour sur une découverte invraisemblable à l'époque.

  • Lorsqu'un diamant d'une valeur inestimable disparaît chez le joaillier de la ville, Stanley Crusoé se met en tête de retrouver le voleur et d'élucider le mystère que la police préfère classer en arrêtant le premier venu. Il embrigade alors tous ses amis amoureux des mathématiques pour l'aider. Ce Scooby Gang revisité ne se fie qu'aux chiffres pour découvrir la vérité, car les chiffres jamais ne mentent !

    Sur commande
  • Mon imagier japonais est une série d'imagiers à destination des enfants de 0 à 3 ans. Bilingues français et japonais, ces livres permettent de découvrir la culture japonaise à travers des illustrations à la fois belles et simples. C'est un outil indispensable à toute famille franco-japonaise, mais aussi pour tous les passionnés du Japon. Dans ce quatrième tome, partez en balade avec votre casse-croûte, vos chaussures et votre vélo pour aller voir le soleil, les fleurs et les coccinelles.

    Sur commande
  • Mon imagier japonais est une série d'imagiers à destination des enfants de 0 à 3 ans. Bilingues français et japonais, ces livres permettent à l'enfant de découvrir la culture japonaise à travers des illustrations à la fois belles et simples. C'est un outil indispensable à toute famille franco-japonaise, mais aussi pour tous les passionnés du Japon.
    A travers ce cinquième tome, votre enfant apprendra à compter en japonais en enrichissant encore un peu son vocabulaire.

    Sur commande
  • Dixit n'est pas un petit lapin comme les autres: non seulement il chasse les trésors et en fait des collections, mais en plus il vit dans le ventre d'un enfant. Sauf qu'à trop accumuler les trouvailles dans son placard, Dixit finit par provoquer une catastrophe : une crise d'appendicite ! Un chirurgien-pompier doit venir éteindre l'incendie et heureusement, l'opération est un succès. Plus de frayeur que de mal, le lapin Dixit se tiendra sage désormais.

    Sur commande
  • Mon imagier japonais est une série d'imagiers à destination des enfants de 0 à 3 ans. Bilingues français et japonais, ces livres permettent à l'enfant de découvrir la culture japonaise à travers des illustrations à la fois belles et simples. C'est un outil indispensable à toute famille franco-japonaise, mais aussi pour tous les passionnés du Japon.
    Dans ce deuxième tome, vous trouverez des objets bien connus en Occident tels que le sac à dos, le livre ou le parapluie, mais aussi des objets liées à la culture japonaise comme les baguettes, le carillon, ou le cochon spirale anti-moustiques.

    Sur commande
  • - Une histoire personnelle, le parcours d'une jeune dessinatrice face aux différences culturelles - Un roman graphique qui permet de découvrir le Japon de manière intimiste et amusante, avec des nombreux aspects pratiques et du quotidien;
    - Un livre bilingue français et japonais, outil exceptionnel pour les élèves en langue japonaise

  • Julie Blanchin Fujita est illustratrice freelance depuis 2005. Elle a travaillé sur divers projets en tant qu'illustratrice documentaire, ce qui lui a permis de beaucoup voyager. En 2008, dans le cadre d'un projet de livre documentaire, elle se rend à Tôkyô. Le séjour est rapide, mais elle est tout de suite fascinée par la culture japonaise. Elle décide d'y revenir en 2009, pour un séjour beaucoup plus long... Pendant lequel elle trouve l'amour !
    De ce voyage et de cette histoire, Julie Blanchin Fujita en a fait un carnet de voyage, J'aime le nattô, paru chez Hikari Editions en mai 2017 et écoulé à 4500 exemplaires.
    Julie Blanchin Fujita vit désormais à Tôkyô avec son mari, Issei Fujita, l'homme dont elle est tombée amoureuse au Japon, et leur petite Nami, de presque 2 ans. C'est d'ailleurs sa fille qui lui a inspiré cette série d'imagier.

    Sur commande
  • L'une des plus grosses difficultés de l'apprentissage du chinois reste la lecture et l'écriture, cela demande beaucoup de mémorisation et d'exercices répétitifs. C'est pourquoi, dans Mon imagier chinois, Kai-Hua s'est attachée à marier l'idéogramme avec l'illustration. Avec une association plus directe du sujet et de sa signification, elle espère aider les petits lecteurs à mémoriser la langue avec plus de facilité. Cet imagier, très réussi visuellement, est indispensable notamment à toute famille franco-chinoise mais aussi aux passionnés de la Chine.

  • Voici un imagier indispensable, emblématique et inspirant pour l'enfant qui souhaite découvrir la langue arabe à travers la découverte des animaux, des objets et même des lieux. On y retrouve des mots traditionnels comme le chameau, le thé à la menthe... Mais aussi des mots qui attiseront la curiosité et nourriront son imaginaire comme le Oud et l'Oryx.

    Afin de conférer une base solide à l'apprentissage, il a été ajouté le duel et le pluriel de chaque mot, pour que ces variations, et l'utilisation du concept de duel propre à la langue arabe, deviennent naturelles pour l'enfant.

  • Mon imagier japonais est une série d'imagiers à destination des enfants de 0 à 3 ans. Bilingues français et japonais, ces livres permettent à l'enfant de découvrir la culture japonaise à travers des illustrations à la fois belles et simples. C'est un outil indispensable à toute famille franco-japonaise, mais aussi pour tous les passionnés du Japon.
    Dans ce troisième tome, vous trouverez des aliments bien connus en Occident tels que la pêche, la pomme ou le verre d'eau, mais aussi des aliments liés à la culture japonaise comme les tempura, les sushis ou la soupe miso.

    Sur commande
  • Mon imagier vietnamien, à destination des jeunes enfants, est un bon moyen pour débuter l'apprentissage de la langue et connaître la culture vietnamienne. Il dépasse les stéréotypes sur le pays dans le choix de ses mots : pas d'éléphant ou de tigre, depuis longtemps absents des forêts. Il se focalise sur des animaux moins connus tels que l'écureuil volant, le singe douc, ou plus liés aux cultures et à la vie quotidienne comme la tortue ou le gecko.
    Dans la même logique, la cuisine du quotidien, les objets aussi indispensables qu'inévitables tels que les paniers, la moto ou les tabourets sont représentés avec réalisme.

    Sur commande
  • Au carrefour entre l'Est et l'Ouest, Belgrade a toujours été une ville de convoitise. Maintes fois détruite pour toujours renaître de ses cendres tel un phénix, elle déploie sa vitalité à chaque coin de rue, façonnée par l'hospitalité de ses habitants.
    Architecture, culture, nature, Belgrade offre un surprenant patchwork. De la forteresse de Kalemegdan à l'avenue de Knez Mihailova, des restaurants authentiques aux terrasses des cafés animés, d'une flânerie le long du Danube à l'exploration urbaine de grands ensembles soviétiques; ces dualités continuent de façonner la pétillante Belgrade qui se conjugue au présent, sans oublier les fragments de son passé.
    Dans Portraits de Belgrade, promenez-vous dans les rues de la ville avec Aleksandra, street artiste de talent ou apprenez en plus sur l'architecture avec Gorana. En chemin, n'hésitez pas à vous arrêter pour un goûter chez Carmela, boulangère à succès, en suivant les conseils de Nenad, guide touristique connaissant Belgrade comme sa poche. Enfin, partez à la découverte des nuits folles de Belgrade chez Stranoje, barman et expert du sujet.
    « Belgrade n'est pas une ville : c'est une métaphore, un mode de vie, une façon de penser. » Momo Kapor, écrivain serbe.

  • Nix olympica

    Nicolas Beck

    27 août 2037. Le monde entier est en effervescence, à quelques heures du décollage de la fusée Mars 2038. Cinq astronautes ont été sélectionnés pour le premier voyage habité à destination de la planète rouge. L'astronaute française alimente un journal de bord en secret qui révèle que Mars 2038 n'est pas la mission pionnière idéalisée par les médias. Mise en danger des astronautes, espionnage, corruption... son journal de bord augmenté par les archives de la NASA dévoile la vérité sur la vie des astronautes dans le vaisseau et revient sur les réactions de la population sur Terre pendant toute la mission.

    Sur commande
  • Le 10 décembre 2010, le prix Nobel de la paix était remis à Oslo à... une chaise vide. Le lauréat, l'intellectuel dissident chinois Liu Xiaobo se trouvait au même moment dans une cellule d'une prison chinoise, purgeant une peine de neuf années d'emprisonnement pour avoir réclamé la démocratie. La vie de Liu Xiaobo épouse la longue et dif?cile lutte des Chinois pour la démocratie. Une vie qui, comme celle de nombreux autres Chinois, a basculé le 4 juin 1989, avec le massacre de la place Tiananmen, mettant ?n, dans le sang, au mouvement des étudiants pour la démocratie. L'intellectuel remuant qu'il était se transforma en activiste, acceptant d'en payer le prix fort.
    Basé sur de nombreux entretiens avec ses amis et compagnons à différents moments de sa vie, ce livre retrace son parcours, ses idées, ses combats, son attachement à la non-violence résumée par cette phrase qu'il prononce à son procès : « je n'ai pas d'ennemis ».
    Liu Xiaobo ne recevra jamais son Prix Nobel : il mourra en 2017 d'un cancer du foie. Sans jamais avoir retrouvé la liberté. Un document exceptionnel alors que le Parti communiste chinois s'efforce d'effacer le nom de Liu Xiaobo de la mémoire chinoise.

    Sur commande
  • Portraits de seattle

    Marion Laur

    Plus grande ville du Nord-Ouest des États-Unis, Seattle est la ville de tous les possibles. On y crée des entreprises à l'instar de Starbucks, Microsoft ou Amazon, qui sont parties de rien dans la capitale de l'état de Washington. Véritable berceau du rock et du grunge, la naissance dans les années 1980 des groupes Nirvana, Pearl Jam, Mudhoney ou Alice in Chains ont mis la ville au centre de toutes les attentions musicales du monde.
    En termes de grandes avancées sociales, Seatle n'est pas en reste puisque l'état de Washington fut l'un des premiers à légaliser le mariage homosexuel, mais aussi la consommation de cannabis.
    Portraits de Seattle, c'est la rencontre avec Staci, Gillian, Vin, Steve, Marion, Nelson, Thierry, Lindsay, Deeji, Becky et Jack, une mosaïque de personnalités qui vivent et font vivre la ville au quotidien. Qu'ils soient nés à Seattle ou arrivés sur le tard, ils sont aujourd'hui femme pasteure dans une église progressiste, passionné de musique, ingénieur, chef dans un grand restaurant ou encore directeur de chorale et vous dont découvrir la ville dans laquelle ils ont choisi d'évoluer, afin de vous donner envie d'y vous promener à votre tour.

  • Sous couvert de cheveux, le livre traite de la place de la femme noire en Occident, et de combien l'évolution de leur coiffure traduit les différentes étapes de leur "intégration" en Occident. Le mouvement nappy actuel (cheveux laissés au naturel dans le style de l'afro) est à tord analysé comme un "retour aux racines africaines". Il s'agit en fait d'une pratique née de la relation entre Occident et Afrique, témoin d'une identité post-raciale, hybride, qui subvertit également les critères de féminité traditionnels.
    Il existe une continuité historique entre l'esclavage, la colonisation et les représentations hégémoniques actuelles de la "beauté noire". Ces représentations ont tendance à inférioriser les Noirs à la peau foncée et aux cheveux crépus, et à valoriser ceux ayant la peau claire et les cheveux lisses/ Avec l'approche universaliste à la française ou avec le colorblind à l'américaine, on fait comme si la couleur de peau n'existait pas. Comme si le modèle de beauté n'avait pas de couleur et était atteignable par tous. En réalité, on a sacrément plus de chance d'atteindre ce modèle si on est Blanche.

  • Suite à l'annonce de la maladie grave de son grand-père, Garance réalise qu'elle ne sait pas grand-chose de lui, notamment de sa jeunesse et des circonstances qui l'ont mené loin de son pays natal, le Cambodge. Comme pour rattraper ou rallonger le temps, elle lui rend visite aussi souvent que possible et l'interroge sur son passé. Ce passé qui risque bien de changer sa propre vie et sa relation avec ses parents... En effet, elle finira par découvrir que son grand-père a eu une première femme et deux enfants au Cambodge, tous morts dans des camps de travail khmers. Elle fera même un voyage jusque dans la campagne cambodgienne pour retrouver leur trace.

    Sur commande
  • En 2016, Clara Vialletelle décide de partir à l'aventure avec un sac à dos, une boîte d'aquarelles et de multiples carnets de dessin vierges. Sa destination ?
    L'Inde et son architecture à couper le souffle, sa population souriante aux tenues colorées et sa cuisine aux multiples saveurs.
    Au fil de son voyage et de ses rencontres, Clara Vialletelle remplit ses carnets de magnifiques dessins, mais aussi de collages et de précieuses notes afin de garder une trace de ses impressions et sensations au moment où elles les vit. Préparatifs du voyage, missions de volontariat, fêtes traditionnelles, visites de lieux somptueux et aventures en road trip, chaque moment est retranscrit et regroupé dans C'est décidé, je pars en Inde !

    Sur commande
  • Une dizaine de rencontres pour comprendre.
    Comprendre le phénomène migratoire qui obs ède l a v i e pol i t iqu e f r a n ç a i s e .
    Comprendre pourquoi Calais est devenu un "point de fixation" selon le langage gouvernemental, sur la route des migrants.
    La ville portuaire est devenue un symbole.
    L'évocation de son nom est un champ de bataille où s'affrontent des utopies contradictoires. L'utopie d'un monde meilleur pour les exilés. L'utopie du maintien de l'ordre pour le gouvernement. L'utopie de la solidarité pour les ONG qui s'engagent auprès des migrants.
    Ce livre a été écrit par l'équipe de Jungle News, média créé en 2016 en collaboration avec Arte, pour raconter le quotidien du phénomène migratoire.

    Sur commande
  • Vivre ma ville, ce sont des livres pour voyager autrement, pour découvrir une destination racontée par les habitants.
    Des personnages de leur ville, qui donnent les clés, les conseils, les bonnes adresses, l'expérience de ceux qui vivent sur place, là où les autres guides se contentent d'auteurs professionnels de passage.
    Chaque portrait est un roman. Chaque portrait a un enjeu : comprendre le choix de cette ville-là.
    Chaque portrait permet aussi au lecteur de s'identifier, et donc de choisir ses destinations en fonction du personnage qui résonne le plus en lui.
    Dans les Portraits de Téhéran, Sara Saidi, journaliste correspondante à Téhéran, nous fait découvrir des personnages étonnants : artistes, entrepreneurs, femmes engagées, intellectuels, ils font Téhéran aujourd'hui. La capitale d'un pays incroyable qui s'ouvre aux voyageurs. Mais qui continue d'interroger sur ses valeurs et son rapport au monde. C'est l'âme de ses habitants, et leurs espoirs, que le livre permet de découvrir. Un récit fascinant, qui donne les clés de l'Iran à ceux qui souhaitent découvrir le pays autrement.

    Sur commande
empty