Milan

  • On compte en France environ 5,5 millions de handicapés. 1 sur 7, l'est de naissance. Les autres sont des handicaps acquis, à la suite d'un accident ou d'une maladie. Depuis la loi du 11 février 2005 entrée en application en janvier 2006, tout enfant ou adolescent porteur d'un handicap doit pouvoir être scolarisé dans l'école ou l'établissement scolaire le plus proche de son domicile. Les préados sont donc amenés à être confrontés au handicap de plus en plus souvent dans leur vie quotidienne. Or, ceux-ci se posent souvent beaucoup de questions sur l'existence même du handicap. Le fait que certaines personnes soient handicapées (et pas eux) les inquiète ou les révolte ; ils trouvent que c'est injuste. Et puis, comment peut-on vivre dans un fauteuil, ou suivre une conversation quand on est sourd ? Que peut-on partager avec une soeur qui a un handicap mental ? Est-ce qu'on peut grandir, avoir une famille quand on est paralysé ? Pourquoi est-on si mal à l'aise quand on voit un ado dans une poussette ? Comment aimerait-il qu'on se comporte avec lui ? Est-ce qu'il nous en veut d'être « normaux » ? Et moi, s'il m'arrivait un accident ? Dans une langue claire, sans faux-semblants, l'auteur aborde simplement ces questions et donne des clés pour aider les préados à dépasser les différences. Les bandes dessinées qui ouvrent et ferment les 5 chapitres de l'ouvrage mettent en scène avec humour les relations entre préados handicapés ou non. Les courriers de jeunes, handicapés ou non, offrent des témoignages émouvants qui permettent une meilleure compréhension du problème. Grâce à ce guide, le handicap ne fera plus peur.

  • Les Éditions Milan lancent une nouvelle collection de documentaires pour les préadolescents !
    « Non », « Pas question », « Tu es trop jeune » : sur tous les tons et à tout propos, voilà ce qu'on
    a l'impression d'entendre en permanence quand on est un préado ! Normal : à cet âge charnière,
    on a envie de tout et tout de suite ! S'habiller selon ses goûts, sortir entre amis, s'acheter un
    portable, surfer sur Internet, avoir son jardin secret... On a parfois des envies de jeune adulte,
    mais on est encore proche de l'enfance. D'où une incompréhension quelquefois de la part des
    parents qui sont un peu déstabilisés par ces changements rapides ! Cette opposition systématique
    est une des préoccupations majeures des préados, comme en témoigne la masse de courrier reçue
    par les rédactions de presse pour les titres de cette tranche d'âge.
    En 5 chapitres, ce petit guide fait le tour des thèmes récurrents autour desquels se cristallise le
    refus des parents, et qui sont chers aux préados. Look, sorties, copains, dans ce guide « spécial
    filles », la jeune lectrice pourra forcément rattacher sa situation à l'une de celles évoquées au fil du
    texte. Elle rira peut-être de se reconnaître avec ses parents dans les mises en scène des petites
    bandes dessinées ouvrant et concluant les chapitres : un premier pas vers la distanciation, qui
    permet l'analyse. Elle trouvera, dans le texte courant, des éléments qui lui permettront de mieux
    comprendre la réaction de ses parents, des solutions concrètes, des conseils pour l'aider à se
    responsabiliser pour finir par obtenir ce qu'elle désire, ou alors à accepter qu'il faut peut-être
    attendre un peu. Un petit guide miroir, complice, coup de pouce pour la vie de tous les jours des
    préados !

  • Avec l'entrée dans la puberté et son cortège de transformations physiques et psychiques, les complexes s'installent ou font leur apparition. Par ailleurs, l'entrée au collège creuse les écarts de niveau entre les élèves. La prise de conscience des différences sociales entre familles s'accentue... Dans ce contexte, difficile pour le préadolescent de faire face aux sensations nouvelles et désagréables qui accompagnent les complexes. Peur du regard des autres, sentiment d'infériorité, manque d'estime de soi.. si les effets des complexes sont connus, leurs causes méritent d'être analysées. Pourquoi se sent-on mal à l'aise dans son corps ? Pourquoi a-t-on honte devant les copains ? Que
    répondre à quelqu'un qui se moque ? Dans un style clair, l'auteur incite le jeune lecteur à se poser les bonnes questions : le complexe a-t-il une cause réelle ou imaginaire ? Est-ce que se sentir différent des autres vient seulement de nous, ou parfois de la société qui nous impose ses normes ? Comment prendre du recul pour dépasser la sensation de malaise ? Les bandes dessinées qui ouvrent et ferment les 5 chapitres de l'ouvrage mettent en scène avec humour les préados dans des situations quotidiennes. Les courriers offrent des témoignages de jeunes qui permettent une meilleure compréhension du mécanisme.

    Anna Piot est née en Suède. Elle habite à Sèvres (92), dans la verdure. Après quelques années dans la publicité puis dans l'édition jeunesse, elle a choisi de travailler chez elle pour profiter de sa famille. Elle est désormais rédactrice free-lance pour l'édition (Hachette, Albin Michel), la presse (Milan, agence Textuel) et la publicité. Chloé Rémiat est née en 1982 au Longeron, petit village à côté de Cholet. Elle se consacre tout d'abord à son premier amour, le violon, pour s'orienter ensuite vers des études de graphisme et de dessin. Elle se découvre alors une véritable passion pour l'illustration jeunesse. Son premier album, Gogo l'escargot, est sorti en 2006 aux éditions Le Textuaire. C'est sa première collaboration avec les éditions Milan. Elle vit à Levallois-Perret (92).

  • Un nouveau Guide complice qui sera bien utile à tous les pré ados qui sont ou se sentent en échec scolaire. Il a des mauvaises notes ? On la dit mauvaise élève ? Elle se sent perdue, dépassée dans une matière ? Il est découragé, s'ennuie en classe, ne comprend plus l'intérêt d'aller à l'école ? Vite, il faut réagir avant de se faire éjecter du système. Oui mais comment ? Quelles méthodes appliquer, vers qui se tourner ? Peut-on améliorer rapidement ses résultats scolaires ? Sans cesser d'encourager le jeune lecteur, l'auteur lui donne pistes et conseils pour avoir de meilleures notes : il faut s'organiser, planifier son travail, réviser ses leçons tous les jours même quand ça n'est pas demandé, préparer son cartable le soir, bien manger, bien dormir, trouver un peu d'espace à la maison pour pouvoir travailler tranquillement... Le message de ce Guide complice, c'est qu'on apprend pour soi, pas pour les parents ou pour les professeurs et qu'on apprend pour grandir et surtout se donner le choix de sa vie future. L'objectif est de redonner à l'élève le goût de la réussite. L'auteur fait aussi le point sur les méthodes alternatives, qui évaluent les élèves sans les noter par exemple, et peuvent redonner confiance. Les bandes dessinées qui ouvrent et ferment les 5 chapitres de l'ouvrage mettent en scène avec humour les préados dans des situations quotidiennes en classe ou à la maison. Les courriers offrent des témoignages de jeunes qui permettent une meilleure compréhension du mécanisme.

empty