Aurélie Lecloux

  • « Owen est revenu ! Alors qu'il était devenu la star d'un boys band, je croyais ne plus jamais le revoir. Sauf qu'on dirait bien qu'il a retrouvé le chemin de la maison...
    Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'un zombie « câlin-nibale », moi ? ».

    Attention, ça sent la croquette ! Owen, le zombie créé par Adèle, est de retour !
    Et il ne sera pas de trop pour l'aider à multiplier les bêtises...
    Bien décidée à en faire l'outil de sa conquête du monde, Adèle essaie de réveiller le monstre qui sommeille en lui... Mais il semblerait que la créature soit bien plus inoffensive que notre adorable peste !

    Sur commande
  • « Est-ce que vous avez déjà été amoureux ? Chaque fois que je vois Ludovic, j'ai l'impression que mon coeur va me sortir par une narine ! C'est simple, il me rend complètement Choubidoulove, pour le meilleur et... et surtout pour le pire. ».

    Entre les bêtises et Ludovic, le coeur d'Adèle balance !

    Mais, en amour, les complications ne sont jamais bien loin.

    Surtout que Geoffroy, le prétendant enamouré de notre adorable peste, ne compte pas s'effacer si facilement...

    Adèle va devoir faire un choix : courir après le ténébreux ludovic qui ne lui accorde pas la moindre attention, ou succomber au gentil Geoffroy qui ferait tout pour elle.

    Pas sûr que ces deux-là s'attendent à ce qui va leur tomber dessus !

    Sur commande
  • « Ne le dites pas à mes parents, mais j'ai passé une annonce pour m'en débarrasser ! C'est vrai quoi, ils ne pensent qu'aux légumes verts et aux devoirs ! En attendant que quelqu'un veuille bien les adopter, j'ai décidé d'aller voir si c'est mieux ailleurs... Vous m'accompagnez ? ».

    Mortelle Adèle a bouclé sa valise et a décidé d'aller passer quelques jours chez sa grand-mère, chez son oncle ou encore chez Geoffroy ! L'occasion de vérifier si la vie est plus mortelle chez les autres, ou peut-être, de se rendre compte qu'on est finalement jamais mieux ailleurs que chez soi !

    Sur commande
  • « Mes parents pensaient sûrement qu'en partant en vacances, ils allaient se reposer. Quelle idée !
    Pas d'école ça veut surtout dire deux fois plus de temps pour faire des bêtises ! Pas de panique, y en aura pour tout le monde... ».

    Mortelle Adèle part se prélasser au soleil !
    Et ce qui est sûr, c'est qu'elle n'a rien oublié dans sa valise : lunettes de soleil, casquette, maillot de bain... et bêtises en tous genre !
    Mais alors qu'elle avait tout prévu, Adèle retrouve de vieilles connaissances : les moniteurs de la colonie des Ragondins joyeux... qui gèrent désormais le centre aéré de la plage.

    Hé hé, ces retrouvailles vont être MORTELLES !

  • « Il y a une chose que je déteste plus que le lundi matin, les haricots verts et les devoirs, c'est cette peste de Jade... et ses paillettes ! Mais ne comptez pas sur moi pour me laisser faire. Je compte bien lui montrer que l'élève la plus mortelle de l'école, c'est moi ! ».

    Mortelle Adèle a enfin trouvé une bonne raison de se lever chaque matin pour aller à l'école : tenir tête à Jade et ses copines qui se croient les reines de la cour de récréation ! Et si la rentrée des classes a déjà eu lieu, les vrais problèmes ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez. Car pour Adèle, c'est bientôt... la rentrée des claques !

    Sur commande
  • Les ordinateurs vous donnent des boutons ? Ou au contraire vous en êtes dingues ? Peu importe, vous avez tous connu des problèmes avec ces petites machines capricieuses. Ados bidouilleurs, cadres débordés, informaticiens du dimanche ou seniors nostalgiques, pas la peine d'être un geek pour avoir vécu le pire ! Prêts à en rire ? Alors éteignez vos écrans et filez vous procurer votre manuel de survie.

  • Hé oui, car cette nouvelle série revival met en lumière un fait indéniable : tout le monde est imprégné des souvenirs du passé ! Notamment par la culture populaire et les phénomènes de société des années 70 et 80, et pas toujours les plus avouables.

    La famille Zanéla en est un excellent exemple : ses membres aimeraient bien être au top de la modernité et vivre avec le présent, celui des années 2010. Mais les décennies passées n'en finissent plus de leur revenir à la figure ! Ils rêvent de conduire une voiture comme Kit, d'être un king du Rubik's Cube, de se faire servir un verre par Isaac au bar du yacht, de retrouver Fonzie au flipper, de courir en maillot rouge sur la plage, de s'endormir avec un Kiki en peluche.

    En gags en une planche, avec un Turalo nostalgique au scénario et JC Pol et Gildo tendres et drôles au dessin, voici un clin d'oeil hilarant sur les souvenirs communs de plusieurs générations.

    Quand je dirai ça à ma femme.

  • Hé oui, car cette nouvelle série revival met en lumière un fait indéniable : tout le monde est imprégné des souvenirs du passé ! Notamment par la culture populaire et les phénomènes de société des années 70 et 80, et pas toujours les plus avouables. La famille Zanéla en est un excellent exemple : ses membres aimeraient bien être au top de la modernité et vivre avec le présent, celui des années 2010. Mais les décennies passées n'en finissent plus de leur revenir à la figure ! Ils rêvent de conduire une voiture comme Kit, d'être un king du Rubik's Cube, de se faire servir un verre par Isaac au bar du yacht, de retrouver Fonzie au flipper, de courir en maillot rouge sur la plage, de s'endormir avec un Kiki en peluche. En gags en une planche, avec des équipes de joyeux fous nostalgiques au scénario et JC Pol et Gildo tendres et drôles au dessin, voici un clin d'oeil hilarant sur les souvenirs communs de plusieurs générations. Quand je dirai ça à ma femme.

    Sur commande
empty