Armand Colin

  • Un excellent outil d'entraînement à l'analyse des textes privilégiant à la fois l'étude de phénomènes linguistiques localisés et une approche comparative.
    Un parcours d'étudecohérent d'un texte à l'autre.

    Ce livre est une nouvelle version, modifiée en de nombreux points, d'un ouvrage paru en 2010. Son objectif est resté le même: fournir aux étudiants de littérature un manuel complet proposant à la fois les notions linguistique et la méthodologie indispensables à l'étude linguistique des textes. Il prend pour fil directeur diverses problématiques des théories de l'énonciation et des courants pragmatiques, avec une véritable volonté pédagogique.
    De nombreux exemples d'analyse permettent de se familiariser avec la mise en oeuvre des concepts exposés.

  • nouvelle présentationDestiné aux étudiants en lettres, aux élèves des classes préparatoires et à tous ceux pour qui la scène est objet d'intérêt professionnel ou de plaisir, ce livre présente les grandes théories - du texte, de l'écriture dramatique, de la représentation - sur lesquelles le théâtre moderne s'est appuyé pour se justifier et se transformer.
    En effet, si toute pratique artistique se développe à partir d'attendus théoriques, en retour toute théorie se nourrit de la pratique qu'elle fonde. Le théâtre n'échappe pas à cette règle et son histoire montre, par exemple, comment à partir des années 1880 les théories du texte deviennent des dramaturgies individuelles (Claudel, Genet, Beckett) tandis que les réflexions sur la pratique de la scène fournissent des « modèles », orientent le renouvellement du théâtre et président à toutes ses mutations. Arrière-plans idéologiques, progrès techniques, influences étrangères sont autant d'éclairages apportés par l'auteur et qui permettent de comprendre les métamorphoses de notre théâtre, du XVIIe siècle à aujourd'hui.

    Jean-Jacques Roubine, docteur ès lettres, il a participé aux ouvrages, parus chez Bordas, L'Opéra et Le Théâtre du geste, ainsi qu'au Dictionnaire des littératures de la langue française.

  • La commedia dell'arte, théâtre professionnel des comédiens italiens de l'âge baroque a profondément marqué notre culture occidentale. Les Italiens ont ainsi développé une véritable industrie du théâtre, essaimant dans toute l'Europe et marquant en France le théâtre du XVII et XVIIIe siècles. Tenant compte des recherches italiennes les plus récentes, accompagné de plusieurs scenari, cet ouvrage unique dans le domaine offre une voie d'accès nouvelle au phénomène complexe de la commedia dell'arte.

  • Au tournant des deux siècles des mouvements de transformation dans les pratiques théâtrales paraissent assez puissants pour dessiner de nouvelles lignes de force et introduire dans les manières d´écrire, de dire et de faire du théâtre des changements durables.  Dans ce texte à deux voix, Jean-Pierre Ryngaert analyse les principales mutations qui ont marqué les « fabriques d´écriture » et les « façons de raconter » des histoires. Julie Sermon, dans une partie intitulée « Le vivant et la technique », examine les renouvellements des formes de jeu, de narration et de représentation, liés aux dialogues que les auteurs et les praticiens de la scène instaurent avec les langages et les outils propres à leur environnement technologique.  L´approche dramaturgique et pédagogique commune propose au lecteur des entrées multiples afin de saisir et questionner les enjeux d´une réalité théâtrale qui s´est considérablement diversifiée.  JULIE SERMON est maître de conférences en études théâtrales (Lyon 2) et dramaturge.  JEAN-PIERRE RYNGAERT est professeur émérite en études théâtrales (Paris 3-Sorbonne nouvelle) et professeur de dramaturgie à l´ERAC (Cannes).

  • Ce manuel, entièrement revu et complété, définit et commente environ 380 termes et notions. Les définitions sont toujours accompagnées d'exemples commentés. L'exposé qui les suit montre l'intérêt littéraire du terme en rapport avec l'histoire, l'esthétique et la pratique du commentaire. Les étudiants bénéficient tout à la fois d'un ouvrage de réflexion et d'un ouvrage de consultation pratique grâce à un double système d'accès : 150 entrées principales pour les notions essentielles et un index pour environ 230 termes supplémentaires.

  • De la lecture d'un texte à la représentation, l'élaboration d'un spectacle théâtral est un travail collectif qui comporte des aspects à la fois culturels, techniques ou économiques.
    Cet ouvrage présente les divers acteurs qui participent ainsi à la fabrique du théâtre - auteur dramatique, comédien, metteur en scène, scénographe, costumier, etc. - définissant leur statut et présentant de façon très concrète leurs fonctions. Conjuguant également les points de vue historique et technique, il montre comment les conditions matérielles de la représentation ont contribué à définir l'écriture théâtrale et, réciproquement, combien l'esthétique d'un spectacle est tributaire de la dramaturgie de son époque.
    Ce livre s'adresse aux étudiants en études théâtrales, mais aussi aux jeunes comédiens, aux metteurs en scène, professionnels ou amateurs, et à tous ceux qui font le théâtre.

  • Cet ouvrage n'essaie pas de mettre de l'ordre dans un paysage théâtral en mouvement, pas plus qu'il ne tente l'impossible classement des " auteurs vivants " en les étiquetant par écoles et par chapelles. En partant des auteurs des années cinquante qui s'attaquèrent à l'ancienne dramaturgie, il analyse, principalement les dramaturges qui s'attaquent à des sujets et à des formes pas vraiment répertoriées. Il fait apparaître ce qu'est ce théâtre contemporain au fil des écritures et des époques.

  • Nouvelle présentationAu lendemain de la Libération et durant deux décennies, le concept d'absurde est à la mode. Auschwitz et Hiroshima ont mis en évidence l'horreur et la folie que pouvait engendrer l'être humain. Vivant dans un univers désormais sans repères ni transcendance, philosophes et artistes s'interrogent avec anxiété sur l'absence de signification de la condition humaine et sur l'incapacité du langage à établir une communication entre les individus. Les dramaturges sont porteurs des mêmes angoisses. De fait, ils renouvellent durablement notre conception de la représentation théâtrale, dans un foisonnement exceptionnel d'oeuvres insolites et provocantes. Chacun à sa manière expérimente un langage dramatique capable de rendre compte de l'incohérence du monde et de la difficulté de communiquer.S'adressant à des étudiants pour lesquels cette époque est bien lointaine, cet ouvrage tente de mettre en évidence les convergences et les singularités qui rapprochent et opposent les divers auteurs qui ont marqué la seconde moitié du XXe siècle : Adamov, Beckett, Genet, Ionesco. Il fait la synthèse des moyens dramatiques utilisés par chacun, sans aucun esprit de chapelle, pour inventer une dramaturgie hors normes dont le caractère dérisoire et subversif n'est que le résultat d'une impuissance à accepter l'inacceptable triomphe de l'absurde.Michel Pruner est maître de conférences à l'université Lumière Lyon-2.
    Situation du théâtre de l'absurde. Les auteurs de l'absurde. Une thématique existentielle. Une dramaturgie de rupture. Le personnage. La mise en crise du langage.

  • Les personnages de théâtre ont une vie bien à eux. Qu'ils se présentent aux carrefours de notre quotidien (qui ne connaît un Harpagon, un Figaro ou une Ondine oe), qu'ils soient de rencontre heureusement plus rare (gardons-nous des Médée, des Lady Macbeth et du chef du gang des choux-fleurs !), ou bien qu'ils ne soient que des figurants au sein d'une inépuisable galerie, ils ont une propension désagréable à nous ressembler, et des relations mutuelles souvent surprenantes...
    Le présent ouvrage s'attache à les faire parler. Georges Zaragoza explore les fondamentaux de leur sociabilité et de leur insociabilité (inceste, rivalité, révolte, soumission, transgression, etc.), leurs appariements et grands types d'appartenance...
    Prolongeant les réflexions des classiques (Molière, Shakespeare) comme des modernes (Pirandello, Brecht), il fournit les clés générales de la compréhension et de l'interprétation, et apporte une contribution notable à la réflexion sur la composition théâtrale.
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants en lettres et arts du spectacle, aux élèves des classes préparatoires, aux enseignants et professionnels du théâtre.

    Georges ZARAGOZA, professeur de littérature comparée à l'université de Bourgogne, fait partie du jury de l'agrégation de lettres modernes. Il a publié de nombreux ouvrages sur le théâtre et pratique également la mise en scène.
    Problématique du personnage de théâtre. Le personnage et la distribution. De quelques relations fondamentales. Typologie du personnage. Personnage et espace ludique. Conclusion, la composition.

  • C'est au Moyen-Age que s'élabore et se construit la langue française. C'est pourquoi étude de la langue et étude de la littérature médiévale sont indissociables et constituent deux matières fondamentales du cursus uni-versitaire. Cet ouvrage d'Introduction à l'ancien français fait le point sur les connaissances linguistiques nécessaires à la lecture, à la compréhension et à l'analyse des textes littéraires du Moyen-Age. Il présente les phénomènes linguistiques propres à l'ancien français en les regroupant selon la classification habituelle : phonétique, morphologie et syntaxe. Chaque partie est complétée par une série d'exercices corrigés permettant l'acquisition de ces nouvelles connaissances et la construction de la réflexion grammaticale. L'auteur propose en fin d'ouvrage des conseils pour aborder les exercices relevant des questions de sémantique et de traduction.

  • nouvelle présentationProposer une méthode d'interprétation des pièces modernes et contemporaines, malgré la multiplicité et la richesse de leurs formes, tel est l'objet de cet ouvrage.
    Cette étude décrit et interprète neuf pièces du répertoire actuel, donnant des pistes de lecture du texte dramatique contemporain. Elle se place dans la perspective d'un lecteur découvrant le texte sans l'aide de la mise en scène, sans connaissance préalable et précise de l'auteur, de ses oeuvres et de ses idées sur le monde.
    Une fois exposée la méthode, les pièces de Sarraute, Vinaver, Koltès, Reza, Minyana, Lagarce, Novarina, Durringer, Cormann sont abordées en elles-mêmes avec les outils adéquats pour les interpréter et pour dégager peu à peu un mode de lecture applicable à d'autres pièces contemporaines.
    Ce livre s'adresse aux étudiants en lettres et en théâtre, aux élèves comédiens ainsi qu'au public général intéressé, mais parfois aussi désorienté, par l'écriture contemporaine.

    Patrice Pavis, professeur au département Théâtre de l'université de Paris 8 est l'auteur de L'analyse des spectacles (Nathan), de Vers une théorie de la pratique théâtrale (Presse universitaires du Septentrion) et du Dictionnaire du théâtre (Armand Colin), traduit en une vingtaine de langues.
    Thèses pour l'analyse du texte dramatique. Nathalie Sarraute - Pour un oui ou pour un non, ou le tourniquet du langage. Michel Vinaver - Portrait d'une femme, ou la recomposition du réel. Bernard-Marie Koltès - Dans la solitude des champs de coton, ou le monde où l'on deale. Philippe Minyana - Inventaires, ou l'écriture retorse. Valère Novarina - Vous qui habitez le temps, ou le langage défiguré. Xavier Durringer - Une envie de tuer sur le bout de la langue, ou les pièges du naturalisme. Yasmina Reza - « Art », ou l'art de la fugue. Jean-Luc Lagarce - J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne, ou la lente pavane des femmes autour du lit d'un jeune homme endormi. Enzo Cormann - Toujours l'orage, ou l'ultime malentendu. Conclusion : La dramaturgie française contemporaine : quelques tendances.

  • nouvelle présentationL'explication littéraire d'un texte versifié ne peut se concevoir sans une étude de sa structure métrique et rimique. Cet ouvrage, qui s'adresse tant aux étudiants qu'aux candidats au CAPES et à l'Agrégation de lettres modernes ou classiques, propose un descriptif des règles de versification, illustré par des exemples commentés dans une perspective littéraire. Il présente aussi une historique de la poésie française, rendant compte de l'évolution des pratiques métriques au cours des siècles.Ce livre met ainsi en lumière l'« égalité d'importance, de valeur et de pouvoir » existant dans le texte versifié « entre la forme et le fond, entre le son et le sens » (Paul Valéry).Brigitte Buffard-Moret, ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, elle est maître de conférences à l'université d'Artois (Arras). Elle a publié récemment chez Nathan une Introduction à la stylistique.
    Tableaux phonétiques. Le langage poétique : origine et histoire. Le vers et sa mesure. Rimes et jeux de sonorités. Du vers au poème. Correction des exercices. Bibliographie. Index des poètes cités. Index des notions.

  • Une synthèse claire et accessible qui prend le poul des oeuvres tout en les replaçant dans leur contexte de création. Qu'est-ce que la littérature ? Chaque période du siècle correspond à une manière dominante de poser la question ou d'y répondre.

  • 2eéd., nouvelle présentationLa représentation de la réalité est une tradition de la littérature occidentale depuis ses origines, bien avant que se développent, après 1848 et en réaction contre le Romantisme, le Réalisme puis le Naturalisme.
    Le texte réaliste se donne pour mimétique et documentaire. Il se présente comme une simple intervention dans le contenu des choses. Ce qui ne va pas sans poser de questions. Et d'abord, qu'entendre par « réalité »

  • Nouvelle présentationQu'y a-t-il de commun entre une épigramme de Martial, une maxime de La Rochefoucauld, un fragment de Pascal, un impromptu de Voltaire, une histoire drôle d'Alphonse Allais, un aphorisme de René Char ou de Cioran...

  • Après un exposé préliminaire sur le théâtre à Rome, sa nature et son histoire, l'ouvrage initie l'étudiant à la pratique des textes dramatiques de la Rome ancienne, comédies et tragédies. Fruit d'une recherche fondamentale sur la parole comique et tragique romaine, le texte a subi une mise à jour profonde afin de témoigner des nouveaux apports de la discipline. Florence Dupont grande spécialiste du théâtre antique, poursuit sa défense d'un théâtre antique vivant plus proche de la comédie de la commedia dell' arte que de la tragédie grecque. Un théâtre de l'émotion et des sens.

  • La scénographie est l'une des seules traces de ce que fut, dans son concret et son caractère éphémère, une représentation théâtrale. D'où l'intérêt, bien au-delà de la seule érudition, du parcours qui nous est ici offert, à travers l'analyse de nombreux textes, dessins, plans, enluminures, gravures, peintures et photographies : vestiges de temps où l'architecte, le machiniste, le décorateur et le peintre, pour n'être pas encore " scénographes ", ne cessèrent de collaborer à la perpétuelle invention et réinvention de l'espace scénique.

  • En dépit du rôle primordial que joue l'enseignement de la langue, la préparation aux épreuves (écrite et orale) de la grammaire moderne se révèle, pour beaucoup de candidats au CAPES et à l'agrégation, particulièrement difficile. Ce précis est conçu comme l'instrument capable de les aider à surmonter l'obstacle : il ne substitue pas aux grammaires françaises de référence mais il mobilise l'essentiel des connaissances requises pour ces épreuves. Partant du principe que le bagage grammatical de la plupart des candidats est riche mais mal organisé, il propose avant tout de l'expliciter et de le structurer. À travers la première partie - « Savoir-faire » - le lecteur acquiert une compréhension plus nette de ce que l'on attend de lui et s'initie au raisonnement linguistique. La seconde partie - « Savoir » - regroupe une série de 59 fiches qui, associées à un index détaillé, permettent de traiter la très grande majorité des questions effectivement posées aux concours.

  • Le XVIIe siècle est le grand siècle du théâtre, celui de Molière, Racine et Corneille. Ce livre offre le seul panorama complet sur le sujet : troupes de comédiens, déroulement de la représentation, architecture des salles, décoration et scénographie, éclairage, musique, machines, habits, jeu du comédien.

  • Cet ouvrage propose une méthode d'analyse des textes du théâtre contemporain qui fait référence. Après une première partie méthodologique, une dizaine d'analyses d'extraits sont proposés. Chaque unité se compose d'une analyse globale de la pièce où l'auteur examine le rapport de la textualité à la dramaturgie, suivie d'une explication de texte détaillée de l'extrait. Des exercices pour les acteurs et la mise en scène sont alors suggérés. Un dernier chapitre fait la synthèse des tendances et des formes de l'écriture dramatique contemporaine.

  • L'analyse des textes poétiques apparaît souvent comme difficile. L'analyse devra être attentive non seulement à la forme de l'oeuvre mais aussi - et en priorité - à la situation de cette forme. Cet ouvrage étudie chacun des éléments constitutifs du discours poétique en s'appuyant sur de nombreux exemples et en proposant des exercices. Le commentaire de deux textes, Abel et Caïn de Charles Baudelaire et Feuillets d'Hypnos de René Char, illustre concrètement la démarche de l'auteur.

  • Cet ouvrage de synthèse couvre l'ensemble de l'Histoire du roman au XXe siècle en prenant en compte le renouvellement littéraire à partir des des années 1980. Un " esprit français " du roman existerait-il vraiment ? La tension entre " esprit français " et " modernité romanesque " demeure, de décennie en décennie, au coeur des débats. Cet ouvrage privilégie l'évolution des sensibilités socioculturelles sur le déterminisme historique. Il fait place aux débats esthétiques et critiques, car ce sont les enjeux, les choix esthétiques et les problématiques de l'écriture qui définissent un roman.

  • Le 19e a trop souvent été interrogé en fonction de la chronologie linéaire ou au nom d'écoles. Pourtant le foisonnement de la création littéraire au 19e siècle s'y accommode mal. Cet ouvrage s'intéresse donc moins à ce qui sépare les générations de 1801 à 1900 qu'à ce qu'il les unit. Il fournit des catégories permettant de saisir les constantes et les variables d'écriture. Il montre comment ce siècle est celui où s'affirme l'individu en réaction à une évolution économique et sociale qui l'écrase. Il expose ensuite les voies par lesquelles un monde nouveau envahit la littérature : le peuple, la province, les progrès de la science ou encore le sens de l'Histoire.

empty