Terramare

  • Tombée du nid

    Clotilde Noël

    L'extraordinaire témoignage d'amour ; le coeur d'une mère à ciel ouvert, à lire et à partager en famille. Le livre qui rend heureux !

  • C?est à ce moment précis que le feu piétonnier se mit au vert. Ségolène, tout en demandant à Joël de l?attendre un instant, s?engagea sur le passage piéton, et se trouva très rapidement au milieu de la chaussée.
    La suite des événements se déroula en quelques secondes. Joël mit quelques instants à réaliser qu?il se passait quelque chose qu?il ne comprenait pas. Il remarqua que plusieurs élèves, en train de traverser en dehors du passage piétonnier, en amont du passage clouté emprunté par son amie, reculaient précipitamment et remontaient sur le trottoir. Surgit alors, dans un bruit de tonnerre et à très grande vitesse, une moto puissante, pilotée par un motard tout de noir vêtu. En même temps, au milieu de la route, Ségolène tendait ses bras vers Joël, pour lui exprimer son plaisir de le retrouver là. Joël hurla, comme le firent le frère et la soeur de la jeune fille. Celle-ci, tournant la tête, vit enfin le bolide, et poussa un grand cri.

  • Le quotidien d'une petite famille du Ferré, petit village de Bretagne, aux confins de la Normandie, au début des années 1900.
    Martin naît et grandit dans un hameau, non loin du bourg. C'est sa petite vie et celle de sa famille qu'il vous raconte. Si lointaine et pourtant si proche...

    LE LIVRE : De belles illustrations, des couleurs chatoyantes, de jolis textes vivants et remplis de tendresse. Les personnages expressifs et attachants illustrent les « fabulettes » tout en vers. Du câlin de maman à la voix de papa, sans quitter le doudou, le petit chat, la poupée, le ballon, le cirque, le camion des pompiers ou les fées, Elisabeth du Baret entre dans le coeur des tout petits pour en raconter les multiples émotions dans un écrin de poésie.

    LE CD : Des mélodies vives et entraînantes, des chansons qu'on a envie de fredonner avec les enfants, des histoires contées comme des confidences. La voix douce, enjouée et chaleureuse de l'interprète rappelle à l'auditeur, petit ou grand, le bonheur retrouvé de l'enfance. Qualité des interprétations, musiques ciselées pour un très jeune public, tout concourt à emporter les enfants dans un univers où le chant, la danse, la tendresse et l'envie de câlin ne sont jamais très loin.

  • Premier roman de Guy Tessier, qui traite de manière passionnante la découverte de l'amour entre un jeune homme et une étudiante qui se croisent providentiellement sur la route des vacances. Roman pour adolescents, sur la jeunesse, ses difficultés, ses drames, mais aussi sa force et sa beauté.

    Embarquez à bord de l'Estafette et découvrez, à travers une écriture percutante, l'aventure profondément humaine de deux jenes gens que rien ne semblait prédestiner à se rencontrer, j'usqu'à ce que la Providence s'invite sur leur chemin.
    Un roman aussi puissant qu'intimiste, une route vers le coeur et l'âme, un chemin de réflexion, comme une réponse à l'appel le plus haut.

  • Louis IX, connu sous le nom de Saint Louis depuis sa canonisation par l'Église catholique romaine en 1297, est né le 25 avril 1214 à Poissy et mort le 25 août 1270 à Tunis pendant la huitième croisade. Il fut roi de France de 1226 à 1270, neuvième de la dynastie des Capétiens directs. Il est le fils de Louis VIII (1187-1226), dit « Louis le Lion », roi de France, et de Blanche de Castille (1188-1252). Il développa notamment la justice royale où le roi apparaît alors comme « le justicier suprême ».
    Notre collection "Grands personnages" a pour vocation de faire revivre à travers la bande dessinée les personnages marquants de l?histoire d?un lieu. La BD est complétée par un texte illustré offrant des repères pédagogiques pour une meilleure compréhension et une découverte plus approfondie.

  • Si les interdits actuels avaient sévi au cours des 150 dernières années, on trouverait au rang des accusés des personnalités surprenantes : Jules Ferry et Jean Jaurès, Roger Salengro et Guy Mollet, De Gaulle, Mitterrand et Chirac? tous ont exprimé et défendu des opinions qui leur vaudraient d'être aujourd'hui censurés voire lourdement condamnés.
    L'auteur nous place face à une véritable dérive des idées au cours du siècle, dérive qui s'est conclue par une amnésie générale et très opportune sur le passé politique de la France.
    Comprendre le présente en cette période électorale et connaissant mieux le passé.

  • Hugues Capet

    Jérôme Mondolini

    Comment fut fondé le royaume de France, et où ? Revenant sur l'élection providentiel d'Hugues Capet, fondateur de la plus illustre dynastie qui soit.

  • Après avoir été blessé et fait prisonnier en Allemagne pendant la première guerre mondiale, André Charlier se tourna finalement vers l'enseignement. Devenu Directeur de l'École des Roches de Maslacq, transférée ensuite à Clères, sa grande oeuvre sera la formation de la jeunesse. Son ami Paul Claudel voit en Charlier, beaucoup plus qu'un éducateur, un maître spirituel : « le maître idéal suivant l'Esprit de Dieu et le coeur chrétien ».

    Et Monseigneur Henri Brincard résume ainsi cette oeuvre de formation de la jeunesse : « un élan de toute l'âme vers «la Lumière» ». John Keith, un jeune américain venu étudier pendant quelques mois à Clères, confiait y avoir trouvé « une École simple et non pas prétentieuse », où l'on se « trouve face à face avec Dieu».

    L'instrument de cette rencontre avec Dieu était André Charlier lui-même, comme Antoine de Lévis Mirepoix l'explique dans la Préface.

    Mais cette oeuvre exigea d'André Charlier qu'il renonce, après la mort de sa première femme en 1940, à redonner un véritable foyer à ses propres filles, sacrifice douloureux à son coeur de père et sur lequel il revient souvent dans le Journal qu'il écrivit à leur intention : « Vous avez eu [ à Maslacq ] une vie fort agréable en somme, et je pense qu'elle restera pour vous comme un beau souvenir. Pas un vrai foyer sans doute, mais qu'y puis-je ? J'ai dû sacrifier cela à l'École, et ce n'est pas moi qui ai voulu assumer cette charge ». Par ces sacrifices librement consentis, André Charlier fut un « témoin de l'Éternel », comme il se définit lui-même. Son ami Gustave Thibon l'avait compris, qui lui écrivait : « Je pense souvent, très souvent à vous comme à l'un des derniers témoins des choses qui demeurent. » C'est ce témoignage de toute une vie que nous livre cette première biographie d'André Charlier.

  • Les loups sont aujourd?hui de retour mais personne ne soupçonne encore leur existence...

    En période de troubles, les hiérarchies du temps de paix laissent brutalement place à l?atomisation des individus. Le chaos permet alors aux meneurs de se hisser brusquement au pouvoir. Manifestant une soif continuelle de changement, ceux-ci nourrissent la révolution avant qu?elle ne s?épuise de ses propres excès. Après la tourmente, la recomposition humaine issue de la violence, favorise les dominants. Émotifs, ils sont à même de sentir la foule et de l?électriser. Actifs, ils multiplient les initiatives afin de lutter contre la tentation physiologique du repli sur soi. Voyant loin, ils s?abstiennent de décisions ne visant qu?un résultat immédiat. Ces dominants prennent rapidement la tête de petits groupes humains, sur le modèle des loups, organisés en meutes rivales.
    La révolution française fournit un exemple frappant de cette évolution: les maîtres d?hier, relégués en raison de leur inadaptation, sont retournés à leur néant.

  • L?observation convergente de nombreux champs de la vie collective montre qu?on est entré dans un système mondial bien moins régulé que celui que nous avons connu encore il y a peu. Il y a moins de références communes et moins de crans d?arrêt. Nous sentons tous que ce monde est instable, et peut aller dans des directions variées et imprévisibles. Ce qui est tout à fait nouveau.
    Le monde de la première mondialisation avant 1914, dominé par une Europe sûre de soi, était à sa façon considérablement plus régulé qu?aujourd?hui (même si cela ne l?a pas empêché d?exploser en 1914). Le monde d?après-guerre, polarisé par la guerre froide, vivait sous une menace permanente mais était lui aussi relativement régulé dans ce cadre. Avec la fin de l?URSS, on nous a expliqué qu?on avait trouvé dans le triomphe de la démocratie libérale, la formule, la fin de l?histoire, un ordre définitif. C?est le contraire qui s?est produit.

  • Euro, vers la fin de la monnaie unique ? Cette question est au coeur de la campagne présidentielle en France, comme elle est au coeur de la vie politique de tous les pays européens, en particulier depuis le Brexit au Royaume-Unis. La zone euro est morose, sa croissance faible et très inégale ; l'Allemagne profite, les autres stagnent ou reculent.
    L'euro est donc mis en accusation :
    - Est-il une bonne monnaie pour nous ?
    - Faire l'euro était-il une bonne idée ?
    - Peut-on remédier à ses défauts ?
    - Faut-il en sortir et alors comment ?
    - Faut-il en faire une monnaie commune et non plus une monnaie unique ?
    Autant de questions compliquées et controversées que tous les Européens en généal et les Français en particuliers se posent à l'aube d'échéances électorales cruciales où l'enjeu monétaire sera au coeur des débats, entre les tenants d'un courant européiste supranational et des souverainistes bien décidés à s'affranchir de l'autorité de l'Union européenne dont leuro est le symbole. Ce petit livre fait le point sur la question de l'euro en termes simples et apporte des réponses précises. "A chaque question, Pierre de Lauzun apporte des éléments de poids qui obligent tout esprit honnête à la réflexion pour dépasser le politiquement correct", comme le souligne Jacques Myard dans sa préface.

  • Claude Duboscq

    Gilles Duboscq

    Comme le soulignait son ami Henri Charlier, « C'est le don des grands artistes de parler des choses éternelles, même contre leur temps. Et dans notre époque d'anarchie.. tous les grands artistes, depuis plus d'un siècle, ont été témoins du spirituel et de l'éternel contre leur temps ». Claude Duboscq est de la grande taille des créateurs. Il avait la foi, le courage, l'audace d'inventer, la force de réaliser, le don d'attirer et de séduire. Mais surtout son âme était pure et oublieuse d'elle-même, simple, sans détour, toute vouée à sa tâche. Le vrai talent était en lui, le « je ne sais quoi » qui donne un timbre original à ce qu'un homme compose, et sa curiosité d'esprit embrassait toutes les zones du savoir et du faire.

  • Ce nouvel essai romanesque est un roman géopolitique, une fresque initiatique. et sans aucun doute le plus puissant et le plus dérangeant de tous les ouvrages de Stéphane Salord. Après l'avoir lu vous ne vivrez plus l'actualité de la même manière !

    Un président solitaire au coeur d'un été languissant et immobile. Une rencontre improbable avec un inconnu, mais qui ne doit rien au hasard. La terre qui tremble et détruit tout. Et voilà l'histoire écrite par la Nature.

    Indisponible
  • « Raconte-moi une histoire ! Encore un livre, juste un seul ! » À la maison, la lecture du soir est un moment de complicité partagée entre les adultes et les plus petits. Pour les enfants plus grands, c'est une fenêtre grande ouverte sur la liberté. À l'école, un silence absolu laisse vibrer la voix de la maîtresse, changée en celle du héros ou du « méchant ». À la bibliothèque, l'heure du conte est attendue avec impatience.

    Mais comment s'y retrouver parmi les milliers de titres proposés chaque année ? Quels livres méritent-ils vraiment d'être lus par de jeunes lecteurs, alors que leur sensibilité et leur vision du monde sont en pleine construction ? C'est à nous de choisir quelle culture nous souhaitons leur transmettre à travers leurs premières lectures.
    Nous avons, au terme d'une longue enquête, privilégié des livres écrits « en bon français », riches en vocabulaire et joliment illustrés. Notre souhait a été de proposer des oeuvres mettant en scène des héros positifs auxquels les enfants puissent s'identifier, qui les enthousiasment et leur donnent envie de se lancer à leur tour dans l'aventure de la vie. L'humour et le réalisme y font bon ménage avec la poésie et le rêve.

    La Fondation pour l'école est une fondation reconnue d'utilité publique, dédiée au renouveau de l'enseignement en France. Elle est con'aincue que ce dernier passe par l'autonomie des établissements en matière de pédagogie, de choix des hommes et de financement. Elle soutient en France les écoles libres - encore appelées « écoles indépendantes » - et cherche à faire connaître les expériences éducatives les plus performantes, actuelles ou développées dans le passé, en France ou à l'étranger.
    Www.fondationpourlecole.org

  • Deux immenses tours en flammes, un " grand" de ce monde menotté. Deux images choc qui, diffusées dans le monde entier, se comprennent sans mots. Les conséquences, quelles qu'elles soient (décisions des dirigeants nationaux et internationaux, guerres, révoltes etc.), seront reçues par des individus à travers le prisme initial de cette image. Tel est le phénomène que Gustave Le Bon, médecin français passionné de science sociale, décrit dès les premières pages du petit livre choc qu'il publie en 1895, Psychologie des foules : "L'orientation des sentiments et des pensées dans un même sens, premiers traits de la foule en voie de s'organiser, n'implique pas toujours la présence simultanée de plusieurs individus sur un seul point. Des milliers d'individus séparés peuvent à un moment donné, sous l'influence de certaines émotions violentes, un grand événement national par exemple, acquérir les caractères d'une foule psychologique..." L'analyse lébonienne originelle continue de constituer un excellent préliminaire à la compréhension de la psychologie politique contemporaine, car la pensée simple et claire de Gustave Le Bon reste, comme le découvrira le lecteur, d'une éblouissante actualité, notamment dans la perspective des élections cruciales à venir...

empty