Armand Colin

  • Qu'est-ce que le réel ? Comment le connaître ? Comment se produit l'articulation entre les faits objectifs et les significations subjectives ? Par quels processus un ensemble de typifications devient-il une réalité socialement établie ? Comment finissons- nous par vivre, au milieu de sociétés plurielles, dans un monde commun ?
    L'importance et le succès durable de ce livre majeur du constructivisme tiennent à la place unique qu'il occupe dans l'histoire de la théorie sociale.
    L'ouvrage, présenté par D. Martucelli et F. de Singly, s'enrichit d'une introduction inédite qui facilite la compréhension de ce texte exigeant.

    Sur commande
  • Paru en 1923, Le Hobo de Nels Anderson est l'une des plus célèbres enquêtes d'ethnologie urbaine qui firent la réputation de l'École de Chicago dans l'entre-deux-guerres.  Ouvriers migrants qui se déplaçaient de Chicago vers l'Ouest pour suivre les chantiers, les hobos représentent au tournant du XXe siècle toute une époque de la classe ouvrière américaine.  Anderson, lui-même hobo, livre une description précise, vivante et sans misérabilisme de cette vie de débrouille. La figure culte de ce vagabond libre a nourri l'imaginaire américain à travers les textes de Kerouac et de London, la chanson folk et ce qui s'apparente à la sous-culture libertaire.
     

    Sur commande
  • Ce volume propose les deux grands textes de John Dewey (1859-1952) sur l'éducation : son traité de pédagogie, Démocratie et Éducation (1916) et Expérience et Éducation (1938).
    Ces textes rendent compte de la modernité de la pédagogie de Dewey ou du moins de l'actualité des questions qu'il pose :
    Comment centrer l'éducation sur « les propres activités sociales de l'enfant » plutôt que sur les savoirs ? Comment l'éducation peut-elle préparer l'enfant aux conditions sociales qu'il connaîtra hors de l'école ? Comment rétablir la continuité de l'école et de la société ?

    Sur commande
  • Cet ouvrage du grand anthropologue  Jack Goody (1919-2015) propose une perspective inédite sur les implications de l'écriture dans le développement  et l'organisation des sociétés. Il  en rend compte  sur le très long terme à travers quatre domaines essentiels des activités humaines : la religion, l'économie, l'administration et le droit.
    L'originalité de la thèse de Jack Goody réside dans l'importance accordée au rôle des moyens de communication dans le fonctionnement et l'évolution des sociétés, minimisant, par là même, celui généralement imputé aux modes et aux struc­tures de production.

    Sur commande
  • On étudie peu l'anorexie chez les adultes. Dans le cadre d'une recherche qualitative, Christine Durif-Bruckert a rencontré des femmes anorexiques adultes et les a invitées à parler de ce qu'elles vivent, à expliquer ce qui leur est arrivé : comment l'anorexie a pris ses droits, s'est durcie, et comment elles se sont laissées prendre dans une progression quelquefois effrayante de l'anorexie.
    Elles ont raconté avec force leur obstination à maigrir, à faire disparaître leur corps dans une confrontation troublante avec la mort, vers la conquête d'une identité anorexique à laquelle elles sont désespérément attachées, jusqu'à ce que, pour certaines d'entre elles, un travail de détachement devienne envisageable et possible.
    L'auteure les a écoutées depuis cette forme d'exil qui n'est jamais seulement une fuite, pas seulement un renoncement, mais qui est à considérer comme une métamorphose existentielle majeure, une recherche de soi inédite. L'analyse de l'ensemble de leurs récits permet de mieux saisir ce mal qui questionne et qui ne se réduit jamais à l'expression de ses symptômes et sûrement pas à la seule question alimentaire.
    Comment ces savoirs peuvent-ils trouver leur place dans la pratique clinique et le projet thérapeutique ?

    Sur commande
  • Oui, la famille a profondément changé : terminés, les schémas traditionnels de l'homme tout-puissant et de la femme qui obéit. Place à l'écoute et à la construction de l'identité personnelle au sein de la sphère conjugale, mais aussi dans la relation parent/enfant. Quelle différence y a-t-il entre un époux «Pygmalion» et un époux «Gentleman» ? Quels sont les éléments indispensables à l'épanouissement d'un enfant ? Comment préserver son intimité au sein d'une vie de famille ?
    C'est à ces questions - et à beaucoup d'autres - que le sociologue François de Singly répond judicieusement dans cet ouvrage stimulant et vivant, dédié à ceux qui souhaitent rétablir le bon équilibre entre soi et les autres.

    Sur commande
  • Il y a 30 ans, la pédophilie était une cause défendue par certains milieux, au nom de la libération des moeurs : intellectuels, éditeurs, journaux , de gauche comme de droite. La pédophilie est même parfois devenue un combat politique. Plongez au coeur d'une des plus grandes polémiques de la fin du XXe siècle, grâce à une analyse détaillée des articles de presse de l'époque. Pourquoi et comment la pédophilie est devenue scandaleuse dans les années 80-90. Loin de toute prise de position, cet essai nous propose une sociologie de la controverse.

  • Y a-t-il une solution aux malaises enseignants ?
    Comment et pourquoi le regard sociologique peut transformer la vision que les enseignants ont de leur métier.

    Sur commande
  • Fini la télévision ? Abandonnée pour d'autres écrans ? Dans les familles ouvrières et employées, elle occupe toujours une place très importante.

    Alors qu'elle a pu être décrite comme la reine des foyers populaires, réunissant parents et enfants autour des programmes du soir, elle apparaît aujourd'hui comme un invité permanent. Bien plus longtemps allumée, elle rythme la vie quotidienne tout en offrant plus qu'un simple divertissement : celles et ceux qui la regardent cherchent à travers elle à répondre aux contradictions de leur position autant qu'aux exigences du monde contemporain. Elle s'impose dans les foyers populaires autant qu'elle y est attendue.

    Cet ouvrage fait découvrir ces téléspectateurs en brossant plusieurs portraits. Trois questions l'organisent : Quelle place la télévision prend-elle dans les existences des familles populaires d'aujourd'hui ? Quelles relations entre les femmes et les hommes et entre les parents et les enfants ses usages mettent-ils au jour ? Que font les individus des images et des personnages reçus tous les jours à domicile ?

    Sur commande
  • Un classique de Kaufmann complété par une nouvelle préface. Par l'étude du linge, de sa propreté et de son rangement, le lecteur comprend combien le couple est une unité fragile où beaucoup de choses doivent demeurer cachées.

    Sur commande
  • The Discovery of Grounded Theory (1967) est l'un des ouvrages de méthodologie les plus importants dans l'histoire de la sociologie américaine. À l'origine d'un vaste mouvement de redéfinition des paramètres de l'enquête de terrain, de l'analyse des données et de la production théorique, la méthode novatrice qu'il présente a connu des développements constants et suscite un intérêt de plus en plus large à l'échelle internationale. Longtemps resté à l'écart des débats qu'il suscite, le public francophone peut enfin accéder, grâce à cette traduction, au texte fondateur de ce courant.  À partir d'une critique des démarches statistiques et expérimentales en sciences sociales assortie de nombreux exemples, l'ouvrage promeut une forme nouvelle d'analyse comparative pour produire une théorie « ancrée », c'est-à-dire enracinée dans les données du terrain. Parce qu'il pose les bases de cette approche dans un style à la fois simple et rigoureux afin d'en diffuser la pratique, ce classique peut également être considéré comme un manuel d'introduction.

    Sur commande
  • S'il est devenu un lieu commun d'annoncer et souvent de dénoncer une prétendue uniformisation du monde, il conviendrait plutôt, au-delà de la convergence des préoccupations planétaires, de se demander si nos sociétés ne sont pas désormais avant tout gouvernées par un idéal massivement partagé de singularité, et travaillées en leur coeur par les multiples processus de singularisation qui en découlent. L'auteur du présent ouvrage suit à la trace les effets en tous domaines de cette expansion singulariste ; ce qui le mène à prendre acte, comme il est devenu urgent de le faire, d'une radicale déstabilisation de nos approches du social et du politique. Au-delà du bouleversement induit des habitudes les plus enracinées de la pratique sociologique, c'est toute notre conception de l'individualisme et, avec lui, de nos manières de faire société qui est remise en question. Le temps est venu de concevoir et de mettre en oeuvre une nouvelle articulation entre les enjeux collectifs et les épreuves des individus, susceptible de singulariser l'étude des phénomènes sociaux. Il s'agit donc de rien moins que de bâtir une sociologie pour les individus.

    Sur commande
  • Pour atteindre l'harmonie en couple il faudrait nécessairement partager les mêmes valeurs. Aimer et détester selon les mêmes registres. Voir le monde avec les mêmes lunettes. Pousser à l'extrême l'idéal de similitude comme condition de l'authenticité et de la force du lien.

    Sur commande
  • Communautés virtuelles, e-relations, cyber-amitiés, sociabilités en ligne, ou encore liens numériques... Cet ouvrage propose à un public large une réflexion sur les transformations du lien social associées aux Technologies de l'Information et de la Communication et plus spécifiquement à Internet. Il permet de s'interroger sur la manière dont ces technologies participent à l'instauration et à la reconfiguration des liens et des attachements, électifs ou non, entre des individus également susceptibles d'être déliés.
    Allant parfois à l'encontre d'idées reçues ou conduisant à clarifier des représentations spontanées, il souligne d'une part la variété des usages par-delà les prescriptions et usages communément imaginés, et d'autre part les régularités communément constatées dans l'observation de ces pratiques.

    Sur commande
  • Dans un couple s'affirme aujourd'hui la nécessité d'une des fonctions centrales de la vie commune : apprendre le respect mutuel. Car il ne s'agit plus seulement de vivre ensemble mais aussi d'être libres ensemble, donc de trouver l'équilibre entre le maintien d'une vie personnelle et d'une vie conjugale. L'individualisme peut mener à l'atomisation de la société - chacun se repliant sur soi - si la vie commune, vécue sous le mode de la contrainte, empêche l'épanouissement. Il s'agit donc de résoudre cette tension éternelle entre l'individuel et le collectif. Libres ensemble montre comment les personnes vivant en couple, en famille, en collectivité mènent une «double vie» faite de temps personnel et de temps partagé. Chacun se retrouvant ainsi à la fois «seul» et «avec».

    Sur commande
  • Les larmes de Christine Boutin, les fous rires de Christiane Taubira, les colères de Philippe Seguin, les indignations de Jean-Luc Mélanchon... Si la figure de l'homme d'État s'est construite dans la distance aux émotions, la valorisation du sang-froid et de la retenue, l'expression des émotions lui est désormais permise.
    Le livre analyse le rapport aux émotions des personnalités politiques et l'illustre par des épisodes marquants en étudiant leur contexte et le commentaire médiatique qui les ont ponctués.
    Un ouvrage passionnant en forte résonance avec le quotidien médiatique et politique.

    Sur commande
  • L'accès croissant des jeunes adultes aux études supérieures a conduit à un recul des engagements matrimoniaux et familiaux et au développement d'un nouvel âge de la vie, la jeunesse où les individus vivent des histoires intimes successives, plus ou moins longues, certaines très centrées sur la sexualité, d'autres plutôt sur les sentiments. Le livre montre que les jeunes adultes adoptent des comportements réalistes : l'amour " réaliste " définit alors un processus d'entrée en couple graduel, conditionnel, réversible, sans promesse de long terme, mais sans terme défini.
    Se dessine une relation amoureuse où l'individu est moins transformé par la relation conjugale, que lors d'une première relation amoureuse importante, et où les liens amicaux sont revalorisés et constituent un support de la construction de soi plus important. Le livre s'appuie sur une longue enquête auprès de jeunes femmes en études ou venant de les terminer, qui permet de saisir l'histoire intime à son commencement puis de la suivre à différentes étapes de son évolution.

    Sur commande
  • L'auteur propose une nouvelle théorie de l'action. Quand un individu ou un groupe agit, il peut se dire ou on peut lui dire, "non ce n'est pas possible, c'est irréaliste". On se sert alors d'un argument, celui de la "réalité" indépassable.
    Après avoir présenté cette théorie, en partant de Don Quichotte, l'auteur étudie les figures de Dieu, le Roi, l'économie et la nature comme ces "réalités" servant de référence majeure pour la construction d'un monde commun. L'homme augmente sa maîtrise technique mais s'impose toujours de fausses limites.

    Sur commande
  • S´engager fait toujours sens, peut-têtre même plus encore qu´avant, dans notre « société d´individus ».  Cet essai solidement étayé le montre, apportant un utile démenti aux discours convenus de dénonciation de la « montée des égoïsmes » et aux exhortations rhétoriques au « sursaut de citoyenneté ».  Les individus sont en effet plus nombreux, notamment parmi les jeunes et surtout les femmes, à s´associer, à se mobiliser, à intervenir dans l´espace public. Mais ils le font selon de nouvelles modalités, qui s´écartent notablement des schémas du militantisme d´antan. Plus autonomes par rapport à leurs milieux d´appartenance, plus soucieux de faire entendre leur parole propre, plus réflexifs, délivrés de toute révérence obligée envers les puissants et les experts, ces nouveaux militants déroutent parfois...  Le fonctionnement de la vie associative, les pratiques protestataires et la citoyenneté s´en trouvent modifiés. Appuyé sur des travaux d´enquête et une analyse très fine des engagements politiques et associatifs, cet ouvrage saisit un rapport au politique complexe et diffus, moins focalisé sur les élections et le mythe du grand soir.  Jacques Ion, sociologue, directeur de recherches au CNRS, a écrit de nombreux ouvrages sur le militantisme contemporain.

    Sur commande
  • Qu´est-ce qui nous attire dans une vitrine de magasin ? Qu´est-ce qui nous pousse à en franchir la porte, à profiter d´une offre commerciale, à entrer dans la communauté happy few des abonnements premium, à compulser les pages d´un journal à la une alléchante ? Sans aucun doute la curiosité, ce ressort essentiel de l´action ordinaire qui nous invite à rompre avec nos habitudes et à nous transporter au-delà de nous-mêmes. La curiosité est prisée des professionnels et des technologies du marché dans le but de séduire les consommateurs. Car capter un public - attirer l´attention d´un lecteur, séduire un client, répondre aux attentes d´un usager, convaincre un électeur... - passe souvent par la construction de dispositifs techniques capables de jouer sur les motivations intérieures des personnes. Modèle du genre, pure machine de curiosité, le conte de Barbe bleue nous accompagne tout au long de cette promenade sociologique dans le cabinet de curiosités que propose ici Franck Cochoy. Entre histoire immémoriale et anthropologie contemporaine, l´auteur analyse méticuleusement les dispositifs fourbis par le marché pour entretenir la curiosité : campagnes de marketing, vitrine d´un magasin, teasing, packaging, abribus, Internet mobile.... Des affaires Bettencourt à Strauss-Kahn en passant par Wikileaks, l´ouvrage décrypte la presse d´investigation et ses « unes » excitantes pour nous révéler les secrets des révélateurs de secrets. Cet ouvrage original et truculent devrait satisfaire la curiosité du lecteur et l´entraîner dans un parcours inhabituel. Au terme de celui-ci, avisé et plus prudent, il saura repérer les pièges dont il est l´objet. À moins que la curiosité ne le reprenne ! Franck Cochoy, spécialiste des marchés, est professeur de sociologie à l´université de Toulouse II-Le Mirail.

  • Travail, loisirs, soi : un nouveau rapport au temps.
    -Le temps, tel qu'il est vécu aujourd'hui, est fragmenté, rempli de multiples activités et superpose des engagements, pressions, tantôt liés au travail, tantôt périphériques à celui-ci.
    -L'auteur interroge ce nouveau rapport au temps en analysant 3 âges de la vie: l'étudiant, le parent et le retraité.
    -Un essai original qui affirme la puissance et la pluralité d'un temps qui n'est plus clivé uniquement entre le travail et le repos.

    Sur commande
  • Les trois quarts des séparations et des divorces sont demandés par les femmes.
    Pour la première fois, un sociologue s´empare de ce fait de société, en analysant le récit des femmes qui ont rompu. Il découvre que la séparation n´est pas seulement une expérience de désenchantement et d´épreuves à franchir. Aussi douloureuse soit-elle, elle apparaît aussi comme une étape par laquelle la femme moderne s´affranchit.  Cette émancipation revêt plusieurs formes. Certaines femmes se détachent pour survivre (mieux vaut divorcer que périr dans le couple), d´autres veulent passer à autre chose dans une logique de progression individuelle. Et puis il y a celles qui ne veulent plus porter le couple, jugeant que leur conjoint ne l´a pas assez investi.
    À chacune sa formule de séparation pourrait-on penser. Mais par un habile jeu de miroir, François de Singly nous présente l´expérience de la rupture comme le reflet de la vie conjugale : on se sépare comme on a vécu ensemble. Et on se sépare, aussi, pour vivre différemment, pour se trouver et s´accomplir.

    François de Singly est sociologue, professeur à l´université Paris Descartes. Il a écrit de nombreux livres sur le couple et la famille.

  • The Discovery of Grounded Theory (1967) est l'un des ouvrages de méthodologie les plus importants dans l'histoire de la sociologie américaine. À l'origine d'un vaste mouvement de redéfinition des paramètres de l'enquête de terrain, de l'analyse des données et de la production théorique, la méthode novatrice qu'il présente a connu des développements constants et suscite un intérêt de plus en plus large à l'échelle internationale. Longtemps resté à l'écart des débats qu'il suscite, le public francophone peut enfin accéder, grâce à cette traduction, au texte fondateur de ce courant. À partir d'une critique des démarches statistiques et expérimentales en sciences sociales assortie de nombreux exemples, l'ouvrage promeut une forme nouvelle d'analyse comparative pour produire une théorie « ancrée », c'est-à-dire enracinée dans les données du terrain. Parce qu'il pose les bases de cette approche dans un style à la fois simple et rigoureux afin d'en diffuser la pratique, ce classique peut également être considéré comme un manuel d'introduction.

  • Cet ouvrage propose l'analyse inédite des supports de communication et un retour sur la campagne présidentielle de 2012 permettant de comprendre à quel point le politique est individualisé. Réseaux sociaux, blogs, story telling, sites internet des candidats/politiques, participation bienveillante des médias à la mise en récit, c'est tout le système de promotion de l'individu politique qui est analysé ici. En filigrane, Christian Le Bart propose une réflexion originale sur la question du leadership en politique et sur la transformation de nos démocraties aujourd'hui.

    Sur commande
empty