Langue française

  • Pierre Niémans et son adjointe Ivana Bogdanovitch, de l'office central des crimes de sang, sont envoyés en Alsace pour une nouvelle enquête. Un homicide a eu lieu au sein d'une communauté religieuse qui vit, sur le modèle des anabaptistes, de ses exploitations agricoles, et notamment de son prestigieux vignoble.
    Dans un monde de pure innocence, quel peut être le mobile d'un tueur ? Dans une communauté sans péché, comment le sang peut-il couler ? À moins qu'à l'inverse... Le coupable soit le seul innocent de la communauté.

  • Juillet 1942. Jamais l'issue du conflit n'a semblé aussi incertaine. Si l'Angleterre a écarté tout risque d'invasion, la Russie de Staline plie sous les coups de boutoir des armées d'Hitler. L'Europe est sur le point de basculer.
    À travers la quête des swastikas, la guerre occulte se déchaîne pour tenter de faire pencher la balance. Celui qui s'emparera de l'objet sacré remportera la victoire. Tristan Marcas, agent double au passé obscur, part à la recherche du trésor des Romanov, qui cache, selon le dernier des tsars, l'ultime relique. À Berlin, Moscou et Londres, la course contre la montre est lancée, entraînant dans une spirale vertigineuse Erika, l'archéologue allemande, et Laure, la jeune résistante française.

  • Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l'aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d'Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d'une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose. Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !

    Une maîtrise époustouflante pour le polar le plus primé et le plus dépaysant de tous les temps. Yeruldelgger est le seul polar triplement récompensé : le prix des lecteurs Quais du polar/20 minutes, le prix SNCF 2014 et le prix des lectrices de Elle (polar).

    « Coup d'essai et coup de maître. » 20 minutes.

    « Un héros au nom imprononçable mais inoubliable. » Elle.

    En bonus, le premier chapitre de la suite des aventures du commissaire Yerudelgger à paraître chez Albin Michel, et une préface inédite de l'auteur.

  • Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu'on l'a enlevée, séquestrée et livrée à l'inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n'oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible où l'on retrouve le talent de l'auteur de Robe de marié.[Pierre Lemaitre] hisse le genre noir à une hauteur rarissime chez les écrivains français : celle où se tient la littérature. Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine.Jubilatoire, littéraire, hitchcockien. Yann Plougastel, Le Monde littéraire.

    Sur commande
  • Dans le désert de cendre de l'Askja, au coeur de l'Islande, le corps d'une jeune femme assassinée reste introuvable. Près de Reykjavik, des traces de sang et une bouteille de vodka brisée au fond d'un cratère, mais là non plus, pas le moindre cadavre. Et dans les deux cas, des suspects à la mémoire défaillante.
    Ces crimes rappellent à l'inspecteur Kornélius Jakobsson, de la police criminelle de Reykjavik, le fiasco judiciaire et policier qui a secoué l'Islande au milieu des années 1970 : deux crimes sans cadavres, sans indices matériels, sans témoins, que des présumés coupables finissent par avouer sans en avoir pourtant le moindre souvenir.

  • Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand ont pour toile de fond le IIIe Reich à son apogée et, après la défaite, l'Allemagne en ruine de 1947. Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise, est devenu détective privé. Désabusé et courageux, perspicace et insolent, Bernie est à l'Allemagne nazie ce que Philip Marlowe est à la Californie de la fin des années 1930 : un homme solitaire, témoin de son époque.
    Des rues de Berlin "nettoyées" pour offrir une image idyllique aux visiteurs des Jeux olympiques à celles de Vienne la corrompue, Bernie enquête au milieu d'actrices et de prostituées, de psychiatres et de banquiers, de producteurs de cinéma et de publicitaires. La différence avec un film noir d'Hollywood, c'est que les principaux protagonistes s'appellent Heydrich, Himmler et Goering...

  • Le Cycle du Soleil noir1938. Dans une Europe au bord de l'abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Elle cherche des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l'Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour trouver un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé ? À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi celle, spirituelle, de la lumière contre les ténèbres.Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble ; Erika, une archéologue allemande ; Laure, l'héritière des Cathares... : dans le premier tome de cette saga, l'histoire occulte fait se rencontrer des personnages aux destins d'exception avec les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale.

  • Camille Verhoeven, un flic susceptible qui mesure 1,45m, se met en chasse d'un criminel qui veut faire de l'assassinat un art, en reproduisant les meurtres les plus abominables de la littérature policière : celui du Dalhia noir, d'American Psycho, du Crime d'Orcival...et d'autres encore sont mis à contribution pour une anthologie macabre qui fait se dresser les cheveux sur la tête du lecteur le plus aguerri...

    Sur commande
  • « Ici, on a tous du sang indien et quand ce n'est pas dans les veines, c'est sur les mains. »11 juin 1981. Trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s'emparer des filets des Indiens mig'maq. Émeutes, répression et crise d'ampleur : le pays découvre son angle mort.Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l'immensité d'un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source...Histoire de luttes et de pêche, d'amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d'un peuple millénaire bafoué dans ses droits.Fascinant... La littérature est là à son meilleur, dans sa capacité à croiser une multiplicité de regards et de discours. Chapeau ! Michel Abescat, Télérama.Une pépite ! Un roman noir, un récit historique, un pamphlet politique... Un livre qui refuse d'être figé ! Augustin Trapenard, 21 cm, Canal +.Un western moderne et mordant... Plamondon tresse réel, fiction et analyse critique avec une célérité et un parti pris non dissimulé. Ingrid Merckx, Politis.

  • Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans complètement usé par quatre années de chômage. Ancien DRH, il accepte des petits jobs qui le démoralisent. Au sentiment d'échec s'ajoute bientôt l'humiliation de se faire botter les fesses pour cinq cents euros par mois... Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d'étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l'argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme et de ses filles, et même à participer à l'ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otages. Il s'engage corps et âme dans cette lutte pour retrouver sa dignité. S'il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre...

    Sur commande
  • Quand le vent du Nord s'abat sur les steppes enneigées d'Asie centrale, personne ne vous entend mourir. Pour Yeruldelgger, le salut ne peut venir que de loin, très loin...
    Après le succès mondial de Yeruldelgger, couronné par de nombreux prix, Ian Manook retrouve la Mongolie et ses terres extrêmes dans un grand thriller où il confirme son talent pour la construction d'intrigues qui mêlent problématiques contemporaines, personnages charismatiques et descriptions foisonnantes des paysages, des coutumes. Dépaysement garanti.

    « Manook fait souffler un vent glaçant sur son lecteur, à chaque page. Mais on ne décroche jamais. » Hubert Lizé, Aujourd'hui en France.

    « Une maîtrise du suspense insolente. Un thriller XXL. » Hubert Artus, Lire.

    Sur commande
  • Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C'est là qu'habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C'est aussi le quotidien d'Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l'abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.
    Un suspense rural surprenant, riche et rare.

    « Deux solitudes paysannes. Des secrets de famille comme une bombe à retardement. Les Cévennes, somptueuses et austères. On n'a pas fini d'en parler, le style Bouysse : charnel, racé. D'un rien, il fait un monde. » Alain Léauthier, Marianne.

    « Beau roman, sombre, poignant. » Léon-Marc Levy, La Cause littéraire.

    Sur commande
  • « Un événement est considéré comme décisif lorsqu'il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeren, est l'unique témoin d'un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte. Atmosphère glaçante, écriture sèche, mécanique implacable : Pierre Lemaitre a imposé son style et son talent dans l'univers du thriller. Après Alex, il achève ici une trilogie autour du commandant Verhoeven, initiée avec Travail soigné. Par l'auteur de Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013.

    Lemaitre sait se renouveler, surprendre à chaque nouveau récit et c'est encore le cas avec ce Sacrifices à la machinerie parfaite, aux rebondissements imprévisibles, qui est en outre oeuvre d'écrivain authentique. Oppressant, haletant, Sacrifices ne triche jamais. Roger Martin, L'Humanité.

    Sur commande
  • Le 36 quai des Orfèvres s'offre un nouveau patron. Le but de la manoeuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu'on ne peut pas virer et qui encombrent les services.
    Nommée à la tête de ce ramassis d'alcoolos, de porte-poisse, d'homos, d'écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis... il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !

    « On est déjà addicts. » Elle.

    « Un mélange d'humour, de dérision et de réalisme sur les guerres intestines de la Police. » Talentueux. Le Point.

    Prix Polar en séries.
    Prix Arsène Lupin.

    Sur commande
  • Quand le commandant Corso est chargé d'enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.
    Il a tort : c'est d'un duel qu'il s'agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.
    Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu'un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d'un flic peut totalement basculer, surtout quand il s'agit de la jouissance par le Mal.Un thriller sous haute tension. Âmes sensibles s'abstenir ! Bruno Corty, Le Figaro.L'écrivain joue avec nos nerfs. De la première à la dernière page, l'enquête nous tient en haleine. Virginie Picat, Gala.

    Sur commande
  • Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d'une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d'une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d'une autre personne lors de l'accident, le mari de Nicole prétend que l'enfant n'a jamais existé... Qui croire ? Que s'est-il réellement passé cette nuit-là ?La nouvelle enquête du sergent Wyatt Foster et de Tessa Leoni impose une fois de plus Lisa Gardner, Grand Prix des lectrices de Elle pour La Maison d'à côté, comme l'un des maîtres du thriller psychologique.La reine du crime made in USA. Le lecteur brasse les explications, se perd en conjectures, pour se planter à chaque fois ! Julie Malaure, Le Point. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Florianne Vidal.

    Sur commande
  • Ça bouge au 36 Quai des Orfèvres. De nouvelles recrues rejoignent les rangs de la brigade maudite du commissaire Anne Capestan, dont Saint-Lô, sorti de l'hôpital psychiatrique dans la peau de D'Artagnan, et Ratafia, rat policier.
    Sale affaire pour l'équipe de bras cassés : trois assassinats éparpillés sur le territoire. Un point commun : le tueur a prévenu ses victimes. Cerise sur le gâteau : l'ex-beau-père de Capestan est l'une d'elles.
    Dialogues hilarants, suspense et dérision... après le succès de Poulets grillés (Prix Polar en série, Prix des lecteurs du Livre de Poche), Sophie Hénaff récidive !
        De la fantaisie, de l'humour et de la légèreté, tous les ingrédients délectables du premier roman de Sophie Hénaff sont au rendez-vous de sa réjouissante suite. Un polar vitaminé. Paris Match.
      Des personnages aussi loufoques qu'atypiques et une intrigue qui tient la route, voilà la recette de ce polar décalé aussi jubilatoire que le précédent. Ouest-France.

    Sur commande
  • Le Chien jaune Vendredi 7 novembre. Concarneau est désert. L'horloge lumineuse de la vieille ville, qu'on aperçoit au-dessus des remparts, marque onze heures moins cinq.
    C'est le plein de la marée et une tempête du sud-ouest fait s'entrechoquer les barques dans le port. Le vent s'engouffre dans les rues, où l'on voit parfois des bouts de papier filer à toute allure au ras du sol.
    Quai de l'Aiguillon, il n'y a pas une lumière. Tout est fermé. Tout le monde dort. Seules les trois fenêtres de l'hôtel de l'Amiral, à l'angle de la place et du quai, sont encore éclairées...

    Sur commande
  • Conan Doyle Sherlock Holmes Le Chien des Baskerville Une malédiction pèse sur les Baskerville, qui habitent le vieux manoir de leurs ancêtres, perdu au milieu d'une lande sauvage : quand un chien-démon, une bête immonde, gigantesque, surgit, c'est la mort.
    Le décès subit et tragique de Sir Charles Baskerville et les hurlements lugubres que l'on entend parfois venant du marais, le grand bourbier de Grimpen, accréditent la sinistre légende.
    Dès son arrivée à Londres, venant du Canada, Sir Henry Baskerville, seul héritier de Sir Charles, reçoit une lettre anonyme : « Si vous tenez à votre vie et à votre raison, éloignez-vous de la lande. » Malgré ces menaces, Sir Henry décide de se rendre à Baskerville Hall, accompagné de Sherlock Holmes et de son fidèle Watson.
    Roman captivant, angoissant, Le Chien des Baskerville est l'une des plus célèbres aventures de Sherlock Holmes.

    Sur commande
  • Une petite ville du Midi, ses lotissements, son quotidien morne et ses interminables jours d'été. Jo et Céline, deux soeurs de quinze et seize ans, errent entre fêtes foraines, centres commerciaux et descentes nocturnes dans les piscines des villas cossues de la région. Trop jeunes encore pour renoncer à leurs rêves et suivre le chemin des parents qui triment pour payer les traites de leur pavillon.
    Mais quand Céline tombe enceinte, c'est le cataclysme. Comme elle refuse de livrer le nom de son amant, la rage du père se libère, sourde et violente, tandis que la jeune soeur tente de s'extraire du carcan familial et que la mère assiste, impuissante, au délitement de sa famille. Jusqu'à l'irréparable.

    Sur commande
  • Il y a six jours, un volcan s'est effondré dans l'océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et soeurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, une étendue d'eau secouée de tempêtes violentes... La nourriture se raréfie, les secours n'arrivent pas. Lorsque l'eau recommence à monter, les parents comprennent qu'il faut partir vers les hautes terres pour y trouver de l'aide. Mais sur leur barque, il n'y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
    Une histoire effroyable qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais. Et aussi un roman bouleversant qui raconte la résilience, l'amour, et tous ces liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.Une fable aux accents mythologiques aussi anxiogène qu'émouvante. Baptiste Liger, Lire.Une pépite. Sandrine Collette confirme son immense talent. Sandrine Bajos, Le Parisien.

    Sur commande
  • « La bombe a convenablement fonctionné ; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes. » Jean Garnier n'a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Face à ce jeune paumé, Camille Verhoeven doit agir avec plus de finesse que jamais : Jean est-il une vraie menace pour le pays tout entier, ou juste un loser atteint de la folie des grandeurs ?

    En exclusivité pour Le Livre de Poche, Pierre Lemaitre signe ici une intrigue saisissante où chaque minute qui passe peut coûter des centaines de vies.

    Sur commande
  • Fin février 1979, Chosen, petite ville étriquée et appauvrie, en passe d'être repeuplée par de riches New-Yorkais. George Clare rentre chez lui et trouve sa femme assassinée. Leur fille de trois ans, seule dans sa chambre, est saine et sauve. Pour le shérif Travis Lawton, George est le premier suspect. Huit mois plus tôt, le couple avait acheté la ferme des Hale pour une bouchée de pain, George omettant de dire à sa femme que les anciens propriétaires, acculés par les dettes, s'y étaient suicidés, laissant trois orphelins, Eddy, Wade et Cole. Dans les angles morts est aussi l'histoire des frères Hale, et celle de la maison de leur enfance.Une fresque d'une étonnante profondeur. Un grand roman américain. Cécile Mury, Télérama.Conteuse puissante, Elizabeth Brundage se montre aussi douée pour le suspense que pour la psychologie. Alexandre Fillon, Le Figaro littéraire.Un roman prodigieusement captivant. Sabine Audrerie, La Croix.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Arnaud.

  • À présent inspecteur de réserve au San Fernando Police Department, Harry Bosch est contacté par un magnat de l'industrie aéronautique qui, sentant sa mort approcher, souhaite savoir s'il a un héritier. Dans sa jeunesse, le vieil homme a dû quitter sa petite amie sous la pression de sa famille. Aurait-elle eu un enfant de lui ? Cette question n'étant pas du goût du conseil d'administration avide de se partager le gâteau, Bosch est vite menacé. Pour corser le tout, ses collègues du commissariat ne parviennent pas à mettre la main sur un violeur en série particulièrement redoutable... Missions « haute tension »Un bon cru. En quelques pages, Connelly nous accroche. Catherine Balle, Aujourd'hui en France.Un polar d'une belle noirceur et d'excellente facture. Bruno Corty, Le Figaro littéraire.Traduit de l'anglais par Robert Pépin.

    Sur commande
empty