• Tour à tour grinçantes, bouleversantes, drôles et déchirantes, ces six novellas offrent au lecteur une nouvelle façon de voir le monde, s'imposant chacune comme un bijou de subtilité et d'intelligence. On y croise notamment un ancien gardien de prison de la Stasi, qui reçoit devant sa porte d'étranges colis anonymes tout droit venus du passé ; deux déserteurs ayant fui la Corée du Nord et son régime totalitaire pour tenter de reconstruire leur vie à Séoul ; un homme en plein désarroi face à la grave maladie de sa femme, qui ressuscite à la vie sous forme d'avatar le président américain récemment assassiné afin de profiter de ses conseils ; ou encore un livreur UPS à la recherche de la mère de son fils de deux ans après que celle-ci a disparu en Louisiane lors du passage de l'ouragan Katrina...
    Récompensé par le National Book Award, ce livre surprenant et audacieux confirme la voix singulière d'Adam Johnson, lauréat du prix Pulitzer pour La Vie volée de Jun Do, et son oeil aiguisé pour décrire le monde d'hier et d'aujourd'hui.

  • La vie volée de Jun Do

    Adam Johnson

    Jun Do grandit bercé par la propagande nord-coréenne. Soldat modèle, il exécute sans ciller les ordres du terrible leader Kim Jong-il. Mais sous les cieux du « royaume ermite », la disgrâce est aussi terrible qu'imprévisible. Après avoir échoué à sa dernière mission, Jun Do est enfermé dans un bagne coréen et torturé. L'homme saisi alors sa chance et prend l'identité d'un soldat mort pour pouvoir enfin réaliser son rêve : mener une vie normale aux côtés de la femme qu'il aime. Né en 1967, Adam Johnson enseigne à l'université de Stanford. Il est également l'auteur d'Emporium (Denoël, 2005) et Des parasites comme nous (Denoël, 2006), et est traduit dans une dizaine de pays.

    1 autre édition :

  • Anglais FORTUNE SMILES

    Adam Johnson

    WINNER OF THE NATIONAL BOOK AWARD FOR FICTION 2015 WINNER OF THE PULITZER PRIZE FOR FICTION 2013 WINNER OF THE SUNDAY TIMES EFG SHORT STORY AWARD 2014 By the Pulitzer Prize for Fiction winner of THE ORPHAN MASTER'S SON - for fans of international literary fiction, especially Hanya Yanigahara, Jonathan Franzen and Anthony Doerr.

    'Unputdownable is an overused word, but at their best these stories are completely gripping.' Sunday Times 'Ironic, witty, super-intelligent' - The Times 'Terrific. Shows exactly why Johnson is rated as one of the hottest American writers of his generation' Mail on Sunday Adam Johnson takes you into the minds of characters you never thought you would meet - a former Stasi prison warden in denial of his past, a refugee from North Korea unsettled by his new freedom, a UPS driver in hurricane-torn Louisiana looking for the mother of his son.

    These are tales of love and loss, natural disasters, the influence of technology, and how the political shapes the personal. Tender, wry, utterly compelling, they show us humanity where you might least expect it.

  • Emporium

    Adam Johnson

    «Adam Johnson est le plus excitant des jeunes écrivains qu'il m'ait été donné de lire. Ses textes font non seulement preuve d'une maîtrise éblouissante de la narration, mais aussi d'une authenticité permanente - paysages, descriptions météorologiques, vocabulaire technique, procédures policières -, tout y est, tous les petits détails qui permettent au lecteur de pénétrer dans les arcanes de l'activité humaine. Sans oublier l'authenticité du sentiment ; car Adam Johnson sait comment nous vivons, comment nous nous languissons. Et avec Emporium, il nous offre un recueil de fictions tout aussi extraordinaires qu'originales.» Robert Olen Butler, auteur de La nuit close de Saigon, M. Spaceman.

    Un tireur d'élite surdoué, âgé de quinze ans, employé par la police de Palo Alto ; une virée de survivantes du cancer dans un bar de rencontres ringard ; un couple, propriétaire d'un petit magasin de locations de gilets pare-balles, menacé par la ruine depuis qu'une grande surface de l'autodéfense - l'Emporium - s'est installée non loin...
    Bienvenue dans l'Amérique de demain, à la dérive et pourtant si touchante.

  • Hank Hannah, professeur à l'université du Dakota du Sud a connu son heure de gloire en publiant Les Exterminateurs, un livre fort controversé dans lequel il soutenait que les populations asiatiques ayant colonisé les deux Amériques sont à l'origine de la disparition de la plupart des grands mammifères américains. Aujourd'hui tout le monde a oublié Les Exterminateurs, et Hank s'intéresse surtout à l'expérience d'un jeune étudiant millionnaire, Eggers qui, depuis un an maintenant vit comme un homme des cavernes Un jour, sur un chantier Eggers découvre un squelette vieux de douze mille ans ainsi qu'une urne contenant ce qui semble être du maïs. Fous de joie à l'idée d'avoir fait la découverte de leur vie, Hank et Eggers ouvrent la boîte de Pandore et scellent le destin de l'humanité. A une époque où l'on ne peut plus rire de tout, Des parasites comme nous s'impose comme une comédie virtuose, d'un mauvais goût très sûr et d'une originalité forcenée, dans laquelle une certaine bêtise (typiquement américaine) provoque l'extinction de l'humanité.

  • Citizens of our beloved Democratic Republic of North Korea! Imagine the life of an orphan boy plucked from nowhere to be trained as a tunnel assassin, a kidnapper, a spy.

    He has no father but the State, no sweetheart but Sun Moon, the greatest opera star who ever lived, whose face is tattooed on his chest.

    Imagine he lives in our very own country, a model of exemplary Communism. A nation that is the envy of the world, especially the Americans. Where the only stories people need to hear are those blasting out of loudspeakers to the glory of our dear Leader, Kim Jong il.

    Dry your eyes now, comrades! Prepare to hear the Greatest North Korean Love Story Ever Told.

    THE ORPHAN MASTER'S SON is an iconoclastic work of fiction, part thriller, part coming-of-age story, part love story. Dark, playful and genre-defying, its searing depiction of one man's epic journey through the surrealist brutality of North Korea shines a fierce light on the essence of the human condition.

    Warning: Any resemblance to real people or events may not be entirely coincidental

    1 autre édition :

empty