• La chose en soi

    Adam Roberts

    • Denoel
    • 13 Janvier 2021

    1986. Charles Gardner et Roy Curtius sont isolés sur une base en Antarctique. Ils participent au programme de recherche d'éventuels signaux en provenance d'une intelligence extraterrestre. Si Charles est pragmatique et expansif, Roy est taciturne et, surtout, obsédé par la lecture de la Critique de la raison pure. Leur cohabitation forcée va virer à l'inimitié à cause d'une lettre : une de celles que Charles a reçues et qu'il a accepté de vendre, sans l'avoir lue, à Roy qui ne reçoit jamais de courrier.
    La tension est à son comble lorsque celui-ci prétend avoir résolu le paradoxe de Fermi grâce aux textes de Kant. Serait-il devenu fou ? Représente-t-il un danger, alors qu'une tempête éclate à l'extérieur et qu'aucun secours n'est envisageable avant plusieurs jours ? La vision récente du film The Thing, de John Carpenter, n'est pas pour rassurer Charles... A la fois roman d'aventures drolatique et tour de force littéraire érudit, La Chose en soi nous emporte dans un voyage effréné à travers le temps et confirme l'immense talent d'Adam Roberts.

  • Dans un futur lointain, notre système solaire est désormais habité et la Terre est le lieu de villégiature des plus riches. Six clans se partagent l'univers connu et maintiennent le reste de la population dans la plus extrême pauvreté.
    Trois énigmes criminelles composent ce roman : l'une est un récit carcéral, l'autre une enquête policière, la dernière un mystère en huis clos. Dans chacune, le coupable est identique : le tristement célèbre Jack Glass.
    Vous essaierez certainement de résoudre ces enquêtes, car vous en connaissez le meurtrier. Évident ? Pas forcément, car Jack Glass est un esprit brillant... qui risque de vous surprendre.

    Adam Roberts réussit le tour de force de mêler science-fiction et intrigues dignes des plus grands romans policiers. Jack Glass a reçu le prix de la British Science Fiction Association en 2012 et le prix John W. Campbell Memorial 2013.

  • Klara et son père, Miklos Gyeroffy, font partie des rares chanceux capables de se placer sur orbite par leurs propres moyens.
    Là-haut, un nouvel espace de liberté s'offre à eux, un vaste territoire vierge de toute règle : les Hautes-Landes. Mais, outre les riches excentriques, cette nouvelle frontière attire aussi de dangereux criminels, bienheureux de pouvoir échapper aux poursuites des autorités terriennes. C'est, sur trois générations, l'histoire de cette nation naissante qui nous est contée, une histoire inextricablement liée à celle de la famille Gyeroffy.

  • En 2015 sortira sur grand écran le septième épisode de la série, dix ans après le sixième (en fait, le troisième) et dernier film (à part le premier, qui vient ensuite, bien qu'il soit sorti en 1977, et après il y a les deux suivants). Vous pigez rien ? Normal. Pourtant, malgré cet ordre bizarroïde, c'est l'oeuvre cinématographique qui domine la culture populaire depuis quarante ans. Tout simplement le plus gros truc de SF au cinoche qui ait jamais existé. Et la plus puissante franchise de merchandising. C'est pourquoi il était grand temps de parodier ce qui semble avoir été fait pour. Que la Farce soit avec vous !



    « Bien rigoler, tu vas ! » - Yodla (maître Jedognon)

  • Anglais Gradisil

    Adam Roberts

    The new novel from 'the king of high concept SF' (The Guardian)

    1 autre édition :

  • Mai 2005 verra la sortie du sixième (en fait, le troisième) et dernier film de la série (à part le premier, qui vient ensuite, bien qu'il soit sorti en 1977, et après il y a les deux suivants). Vous pigez rien ? Normal. Pourtant, malgré cet ordre bizarroïde, c'est l'oeuvre cinématographique qui domine la culture populaire depuis 30 ans. Tout simplement le plus gros truc de SF au cinoche qui ait jamais existé. Et la plus puissante franchise de merchandising. C'est pourquoi il était grand temps de parodier ce qui semble avoir été fait pour.
    Que la Farce soit avec vous !

  • Anglais The Snow

    Adam Roberts

    The new Adam Roberts novel is a story of global apocalypse, old hatreds and new beginnings. It is his best novel to date. And this is how the world will end ...

  • A nightmarish vision of future war from a literary master of SF.

  • Lizbreath Salamander is young and beautiful. Her scales have an iridescent sheen, her wings arch proudly, her breath has a tang of sulfur. And on her back a tattoo of a mythical creature: a girl.Welcome to the world of The Dragon With The Girl Tattoo. A w

  • Jack Glass

    Adam Roberts

    Jack Glass est un meurtrier, voilà une certitude.
    Dans un lointain futur, où l'humanité a exploré le système solaire, où les corporations et les clans familiaux dirigent l'univers connu, nous allons suivre trois affaires dans un monde inégalitaire dans lequel les riches vivent somptueusement sur Terre, et les pauvres se terrent dans les astéroïdes orbitant autour des mondes colonisés. Trois affaires qui suivent les codes du roman policier classique : le huis clos, le mystère. Trois affaires dont on sait qui est le coupable, car Jack Glass nous l'avoue dès les premières pages.
    Jack Glass est un roman merveilleux, une oeuvre rare d'un auteur au sommet de son art littéraire qui mêle les notions de crimes et de peines, de pouvoir et de liberté.

  • Un guide à l'usage des enfants
    Tous les enfants ont besoin d'amis. Mais les moyens de s'en faire, la façon de les choisir et de les garder ne sont pas innés ; ce sont des aptitudes qui doivent être acquises et développées.
    « Les amis, c'est trop bien ! » montre aux enfants comment cultiver l'amitié. C'est un ouvrage qui parle des conduites à adopter pour se faire des amis et de celles qu'il faut éviter pour ne pas les faire fuir. Il montre combien la pression du groupe peut s'avérer dangereuse et explique ce qu'il faut faire quand on ne trouve pas d'amis ou qu'on a perdu son meilleur ami.
    Soyez l'ami de votre enfant.
    Asseyez-vous et partagez ce livre ensemble !

  • Réédition d'un ouvrage publié chez Aperture en 1983. En 1970, Robert Adams et sa famille observèrent une colonne de fumée au-dessus du laboratoire national d'armement nucléaire de Rocky Flats à Denver. Après avoir en vain chercher à savoir si le noyau avait été touché, Robert Adams décida d'enregistrer l'environnement proche du laboratoire, qui pourrait disparaître si une catastrophe nucléaire arrivait. Il a alors photographié la vie quotidienne, les habitants et les activités de Denver et sa banlieue, dans l'ombre de Rocky Flats, représentant une menace toujours existante aujourd'hui bien que sous une autre forme.

  • Sélectionnées avec soin, les photographies de ce livret proviennent de la série rare que Robert Adams prit des Américains vivant dans la banlieue de Denver dans les années 1970, à proximité de l'usine nucléaire de Rocky Flats. Publié à l'occasion d'une exposition à Bruxelles puis à la Fondation Henri Cartier-Bresson à l'été 2018, ce petit ouvrage montre la valeur de la vie dans toute sa monotonie, à l'ombre du risque d'une catastrophe humaine.

  • Publié en 1980, From the Missouri West marque un tournant dans l'histoire de la photographie de paysages en représentant l'immensité du grand ouest dans une perspective dénuée de tout romantisme. Cette réédition dans un format plus grand redessine les liens entre le travail de Robert Adams et celui de ces photographes tels Timothy O'Sullivan qui, il y a plus d'un siècle, furent les premiers à s'intéresser aux paysages du grand ouest.

  • Trois volumes qui témoignent de l'engagement du photographe pour la protection des grands espaces américains. Les deux premiers volumes présentent les clichés de Robert Adams en quelque 400 planches accompagnées de textes. Le troisième volume présente une chronologie de sa carrière, une bibliographie illustrée de ses ouvrages, des essais, ainsi que des images tirées de ses archives personnelles.

  • Publié à l'occasion de la première rétrospective au SFMoMA consacrée à ce photographe californien, cet ouvrage offre une plongée dans l'univers d'Anthony Hernandez. Né à Los Angeles, il photographie la Californie et ses environs depuis plus de 40 ans. entre topographie, photo sociale et grands paysages américains, et est considéré comme le photographe emblématique de Los Angeles.

  • Dans ce petit livre, le célèbre photographe américain, défenseur des grands espaces, saisit les zones en proie à la déforestation, comme autant de champs de batailles. Il s?intéresse ensuite aux reflets de la lumière sur la mer.

  • Ecrits sur une période de dix ans et publiés pour la première fois aux Etats-Unis en 1981, ces huit essais du photographe Robert Adams s'interrogent sur la place de la photographie dans l'art et dans notre vie.
    Quelle est l'importance du paysage dans la société? Comment juger de la valeur d'une photographie ? L'introduction de Jean-François Chevrier situe ces essais dans l'itinéraire esthétique de Robert Adams. Elle montre le rôle de celui-ci dans une histoire américaine de l'environnement naturel et de ses représentations, et plus largement dans l'histoire de la photographie.

  • Anglais Robert adams cottonwoods

    Robert Adams

    • Steidl
    • 8 Février 2018

    Publié pour la première fois par le Smithsonian en 1994, Steidl propose une nouvelle édition élargie de Cottonwoods. Les arbres sont un sujet à part entière dans le travail de Robert Adams, notamment le peuplier d'Amérique. Révérés par les Amérindiens mais sans intérêt commercial, l'arbre est victime de la déforestation pour l'agriculture et l'immobilier. Certaines des premières images de Robert Adams représentaient déjà le peuplier, qu'il ne cessera de photographier pendant ses 35 années de résidence au Colorado.

  • Anglais Robert adams 27 roads

    Robert Adams

    La route est un motif central dans l'oeuvre de Robert Adams (né en 1937) depuis le début de sa vie de photographe à la fin des années 1960. 27 Roads est la première publication à s'intéresser exclusivement à cet aspect important de son travail. Il comprend une sélection concise et poétique d'images de l'artiste couvrant près de cinq décennies.

empty