• Ce livre démontre pourquoi la psychanalyse a pris appui sur la peinture, la sculpture et l'architecture, pour élucider la théorie analytique en rapport avec sa pratique. Il s'agira de reprendre de façon exhaustive, l'ensemble des auteurs auxquels Freud et Lacan font référence concernant l'art.
    Par exemple, les oeuvres de Bosch, Goya, Léonard de Vinci, Caravage, Palladio, Holbein, Vélasquez, Munch, Dali, Magritte, permettront de saisir ce que l'art enseigne à la psychanalyse, notamment en ce qui concerne la distinction entre l'acte pictural et l'acte analytique.

    Sur commande
  • Quel est donc cet obscur objet du désir que le sujet croit saisir alors qu'il en ignore la cause ?Il s'agira, dans cet ouvrage, d'explorer comment la psychanalyse est née, avec Freud, à partir du déchiffrage des énigmes du désir dans l'écriture des symptômes. Ce parcours nous conduira, avec Lacan, au désir pris dans sa dialectique, ses paradoxes, son noeud à la loi, jusqu'à son rapport à l'amour et à la jouissance.Nous prendrons appui sur différentes figures du désir, notamment celles de Narcisse, OEdipe, Hamlet, Psyché, Antigone, Tirésias. C'est ce qui nous amènera à différencier le désir selon les structures cliniques, qu'il soit insatisfait, impossible ou néantisé. Qu'advient-il alors du désir et de ses métamorphoses dans une analyse ? Comment la rencontre des énigmes du désir opère-t-elle dans le transfert et l'interprétation ? Qu'en est-il du désir à la fin d'une analyse ?Autrement dit, il s'agira de démontrer comment, dans notre monde qui vise toujours davantage l'uniformisation des désirs, la psychanalyse répond au cas par cas pour assurer la singularité du sujet.

    Sur commande
  • Cet ouvrage se propose de questionner les différents statuts qu'on peut donner à la malédiction sur le sexe, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il y a tout d'abord la fonction de la civilisation qui au XIXe siècle voulait légiférer, dans la prostitution, ce qui faisait malédiction.
    Nous nous appuierons sur des exemples de la littérature et de la psychanalyse. Après Freud, Wilhelm Reich redoublait la malédiction sur le sexe dans sa théorie sur la révolution sexuelle.
    Quant à Simone Weil, elle l'approchait dans la souffrance au-delà du sexe dans l'expérience mystique. La perversion, avec Sacher-Masoch et Sade, en a fait un autre destin : celui d'être bien dans le mal. Quelle est alors la malédiction sur le sexe dans la névrose avec Stendhal et Flaubert ?

    Sur commande
  • Qu'est-ce qu'une femme ? Cet ouvrage se propose d'aborder cette question dans une réciprocité d'éclairages entre la psychanalyse et les champs connexes qui marquent la civilisation, plus particulièrement la chirurgie esthétique et la mode.
    Si la femme est parfois amenée à prêter son corps au chirurgien, elle le prête aussi au discours de la mode pour qu'il lui dicte comment conjuguer son être dans son vêtement et son étoffe subjective. Il s'agira alors d'interroger le style des femmes qui ont créé leur propre maison de haute couture, que ce soit Jeanne Lanvin ou Coco Chanel : comment ont-elles donné la texture d'une image à ce qui ne peut se dire de la femme ?
    Ce parcours conduit à explorer ce qui constitue l'acte créateur de l'actrice au théâtre et au cinéma. Sarah Bernhardt situait l'excentricité de sa création sur la frontière entre la vie et la mort, ne serait-ce que quand elle apprenait ses rôles dans son élégant cercueil d'argent. Maria Casarès a produit l'éclat de la beauté de son acte théâtral dans un exil d'elle-même et la fissure du semblant. Quant à Marlène Dietrich, elle se donnait des airs de femme en se faisant absente à elle-même. Et si Marilyn Monroe a donné une telle puissance à une image qui jaillissait de la coupure de son être, c'est en cela qu'elle a sans doute incarné, au plus haut point, la lettre morte et la femme qui n'existe pas.

    Sur commande
  • Consacrées à la clinique, la psychanalyse et sa théorie ont cependant toujours été ouvertes à d'autres champs qui les excèdent et les éclairent. On connaît par ailleurs l'impact de la psychanalyse sur les artistes et sur l'art lui-même. Ce livre explore l'oeuvre picturale à partir des connexions entre l'art et la psychanalyse. Il se réfère à la peinture maniériste du XVle siècle, marquée par l'affectation, l'artifice, le raffinement, et la préciosité du corps pictural. Ce corps précieux du maniérisme nous fait témoin de la création du semblant, notamment à travers la représentation de la femme : il démontre, en effet, comment la maniera donne une présence à ce qui n'existe pas.

  • Ce début de XXIeme siècle, marqué par la prévalence de la science et par les effets d'uniformisation de la jouissance déterminée par les lois du marché, interroge le devenir du sujet. Le retour à Buffon, trois cent ans après sa naissance, révèle des enjeux d'une étonnante actualité, concernant la place du sujet dans ses rapports à la science.

    Sur commande
empty