Langue française

  • « Entre chien et loup, là-bas de l'autre côté de la mer, elle n'en finit pas de traverser le jardinet avec sa valise trop lourde pour elle. Les grenadiers sont dégoulinants de pluie et l'humidité s'engouffre dans sa poitrine. Plutôt mourir que de flancher et reconnaître qu'elle ne peut pas la porter seule. Pas devant sa mère. Il fait froid et il n'y a personne dans la rue. Elle laisse la maison éclairée derrière elle. La boue crépite sous les roues des voitures et ses semelles sont déjà souillées de gris. Elle ne baissera pas les yeux d'un millimètre. Elle sait que sa mère est debout derrière le rideau, à la fenêtre. Plutôt mourir que de lui donner le plaisir d'avoir eu raison. » Alham part loin, dans tous les sens du terme. Seule, enfin libre, dans une capitale du grand nord, elle se reconstruit autour de sa passion, l'art dans tous ses états. Elle est enfin prête à croiser les autres réalités de l'existence, celle par exemple d'une jeune femme qui quitte mari et fils en emmenant seulement sa petite fille vers un destin inimaginable. Cécile Oumhani nous offre un très beau roman de femme, où l'écriture, sereine, sert néanmoins avec passion une histoire complexe et parfaitement révélatrice des paradoxes et de la cruauté du monde d'aujourd'hui.

empty