Littérature générale

  • Depuis sa parution aux Etats-Unis en 1998, Les Monologues du vagin ont déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si divers... Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s'agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine.
    Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d'oeuvre d'Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et à leurs craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d'une femme de la même manière. Qui lit ce texte ne pense plus au sexe de la même manière. Cette version augmentée, parue aux Etats-Unis en 2018 à l'occasion des 20 ans de la publication des Monologues, comprend onze nouveaux monologues et des poèmes.

    Sur commande
  • J'ai décidé de faire parler des femmes, de les faire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins..., et c'est devenu ces Monologues... Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.

    Depuis sa parution aux États-Unis en 1998, Les Monologues du vagin a déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si divers... Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent? Il s'agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d'oeuvre d'Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d'une femme de la même manière. Qui lit ce texte ne pense plus au sexe de la même manière.

    Sur commande
  • Pardon

    Eve Ensler

    Comme des millions de femmes, Eve Ensler a attendu des excuses toute sa vie.
    Alors qu'elle est âgée de cinq ans, son père Arthur abuse d'elle sexuellement. Quand elle a dix ans, il prend plaisir à l'étouffer, la frapper au visage, la fouetter à coups de ceinture. Ce bourreau, mort il y a plusieurs décennies, n'a jamais exprimé aucun regret. À soixante-cinq ans, Eve a décidé de cesser d'attendre. Elle a elle-même rédigé la lettre d'excuse qu'elle espérait de son père. Pardon ne tente jamais de justifier mais bien de comprendre la trajectoire de ce père à la fois monstrueux et humain, à travers son enfance chaotique, sa mère suffocante, son frère pervers, puis l'arrivée de cette petite fille qu'il a dans les premiers temps adorée de manière déraisonnable.
    Derrière les mots fantasmés d'Arthur, c'est peu à peu la vie d'Eve, ses luttes et ses passions, qui apparaissent. Se dessine le portrait d'une femme incroyablement courageuse qui est parvenue à trouver une voie alternative à la honte et à la colère. Pardon est un texte salvateur qui a suscité à sa parution aux États-Unis la même onde de choc que Les  Monologues du vagin.

    Sur commande
  • Dans le corps du monde

    Eve Ensler

    • 10/18
    • 18 Septembre 2014

    Réchappée d'un cancer de l'utérus, Eve Ensler passe sa vie au scanner. Des abus sexuels de son père à sa lutte contre une mort annoncée, en passant par la création de la Cité de la Joie au Congo, elle donne voix au corps et livre le combat de milliers de femmes qui, partout, sont bafouées et volées à elles-mêmes. Une voix plus intimiste que jamais, tirée des profondeurs de la chair et de ses sévices, afin d'atteindre, au-delà de la guérison, une pleine réconciliation avec le corps du monde. Entre autobiographie et appel puissant à résister, Eve Ensler signe des mémoires inoubliables.
    " Un chef d'oeuvre. Sans doute le travail le plus courageux et insolite de notre temps. "Naomi Klein " Un chef d'oeuvre. Eve Ensler a accompli l'impossible : créer de grandes idées audacieuses qui peuvent changer le monde, avec une belle plume, d'incroyables métaphores et une structure originale. Sans doute le travail le plus courageux et insolite de notre temps. "Naomi Klein

    Sur commande
  • Ici un nez refait, là une cure de Botox, ailleurs un régime sans fin : partout les femmes demeurent soumises à cette implacable loi de la beauté, partout les canons établis les poussent à se mutiler, à endurer des privations, à mettre leur vie en danger. Parfois, et même souvent, de leur propre gré... Après avoir su briser avec humour les derniers tabous concernant la sexualité féminine dans les désormais célèbres Monologues du vagin, Eve Ensler se penche avec la détermination et la drôlerie qu'on lui connaît sur la tyrannie du corps parfait. Elle retrace le parcours de femmes d'horizons bien différents : la directrice d'un magazine féminin new-yorkais, une quinqua indienne sans complexes, une beurette boulimique. Toutes racontent leur aliénation, les diktats de l'apparence, leur soif de résistance ou, au contraire, leur abdication face aux exigences de la culture qui les a vues grandir. Entre deux récits, comme un fil conducteur, l'auteur invective savoureusement son ventre - qu'elle trouve toujours trop gras - et dénonce avec une franchise décapante la violence faite aux femmes.

  • Après avoir connu un succès mondial avec la pièce de théâtre Les Monologues du Vagin , Eve Ensler a publié ce récit d'enquête, « mémoire » social et politique résultant de ses entretiens et rencontres avec des femmes du monde entier.
    Partant du constat selon lequel les sociétés modernes occidentales nourrissent une obsession pour la sécurité physique des personnes, que la menace terroriste post-11 septembre n'a fait que renforcer, elle remarque que les femmes ne se sont jamais senties aussi vulnérables et exposées. La sécurité n'est-elle qu'une illusion, dont la poursuite a pour seul effet (pervers) de menacer notre bien-être ?
    Eve Ensler est allée à la rencontre de plusieurs groupes de femmes qui sont objectivement en insécurité, voire en danger, dans des zones de conflits, sinistrées, ou en détention (sous la tyrannie des talibans en Afghanistan, victimes de viols ordinaires en Bosnie, dans les régions frappées par l'ouragan Katrina, dans un centre pénitentiaire aux États-unis). Elle a aussi interviewé l'activiste pacifiste américaine Cindy Sheehan, et mis ces différents points de vue en perspective.
    Tout à tour éclairant, provocateur et visionnaire, ce récit nous force à nous demander ce que signifie vivre libre et épanoui(e) aujourd'hui et si, de la capacité de notre société à nous protéger, dépend nécessairement notre bien-être.

    Sur commande
  • « Parler des violences faites aux femmes, parce que c'est un problème qui est au coeur même de ce monde et dont on ne parle pourtant toujours pas, qu'on ne voit pas, auquel on ne donne pas de poids ou de sens. Pour que les mots brisent l'engourdissement et la négation, la dissociation et la distance, les mensonges. » E.E.
    Ce recueil rassemble des textes écrits par une cinquantaine d'écrivaines et écrivains américains, sous la direction d'Eve Ensler et Mollie Doyle, pour servir de base à l'organisation d'événements contre les violences faites aux femmes et aux filles. Les bénéfices de la vente de ce livre parlant seront versés à La Cité de la Joie, le centre révolutionnaire fondé par Eve Ensler et le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, où trouvent refuge et soutien les victimes de viols de guerre en République Démocratique du Congo.

    Sur commande
  • Ar forzhiou a gomz

    Ensler Eve

    Sur commande
empty