• De la belle unité romaine et méditerranéenne sortira l'Europe, mais une Europe bientôt amputée de ce qui aurait pu rester une de ses rives. Face à ce nouvel espace, l'Islam conquérant, rassemblant bientôt un vaste empire. C'est le début de plus d'un millénaire de conflits, que ce soit celui de «la Croix et du Croissant» ou celui de «la modernité contre l'arriération». De Croisade en Jihad, de colonisation en immigration, les malentendus s'installent. Pour longtemps. Ce livre s'attache à raconter et analyser cette longue histoire du point de vue européen. La figure du «mahométan» hérétique, celle du «féroce Saladin», celle encore du «Turc», qui au-delà de ses aspects burlesques à l'opéra, reste celle du monstre brutal, hantent non seulement l'imaginaire européen, mais empêchent toute compréhension possible, du moins de celles qui durent, dépassant certaines alliances stratégiques. Devant cet autre tout proche l'Europe a-t-elle pris conscience de son unité ? L'Islam a-t-il, paradoxalement, contribué à forger l'identité européenne ? Et aujourd'hui, l'Europe n'a-t-elle pas intérêt à surmonter ses préjugés pour tenter de tisser de nouveaux liens avec l'autre rive ?

    Sur commande
  • L'histoire militaire est devenue une spécialité si étroite et cantonnée qu'on ne peut accueillir qu'avec reconnaissance les ouvrages venus, comme celui-ci, d'Italie qui nous rappellent que la guerre a été, pendant des siècles, une des principales activités des hommes et le souci majeur des sociétés. Franco Cardini ne traite pas seulement des gens de guerre, des techniques de la guerre terrestre et maritime pendant la période qui va du X ? > siècle à la Révolution.
    Il ne traite pas seulement du passage de la guerre féodale aux armées de l'Ancien Régime, de l'humanisation et de la réflexion dont la guerre a fait l'objet au siècle des Lumières. L'expression "culture de la guerre" est ici pleinement caractéristique du projet de l'auteur : rompre avec les mauvaises habitudes d'une histoire purement militaire pour traiter la guerre en phénomène anthropologique, décrire la place qu'elle occupe dans l'ensemble de la vie sociale, en montrer les aspects démographiques, économiques, techniques, intellectuels, juridiques, éthiques, philosophiques et même artistiques et littéraires.
    Son grand mérite étant, en évitant la juxtaposition, d'intégrer toutes ces dimensions dans une vision d'ensemble.

    Sur commande
  • Huit cents ans après la fondation de l'Ordre franciscain, Franco Cardini nous propose d'aller à la rencontre d'un François plus incarné dans son temps et sur sa terre. Cette biographie apporte un regard nouveau sur le contexte dans lequel est né et a évolué saint François. Elle est réalisée par un médiéviste italien de renom dans un style très vivant.

    Sur commande
  • La société médievale

    Franco Cardini

    • Picard
    • 13 Octobre 2012

    Franco Cardini, historien italien de renommée internationale, embrasse un millénaire de vie sociale, religieuse et artistique en Europe. Des années 400 à 1400, il retrace l'évolution d'un monde éclaté à la chute de l'Empire romain vers la construction ecclésiale et monastique, l'invention de la cour féodale, l'émergence des villes, la naissance des sciences et des mouvements artistiques : un univers complexe aux strates sociales bien définies, mais permettant par moment de vastes espaces de liberté.
    Le paradoxe médiéval est celui d'une Europe qui, bien que partageant de nombreux aspects du point de vue culturel et économique, voit ses peuples se déchirer en des guerres sans fins.
    Bien que le Moyen Âge ait longtemps été associé aux périodes sombres et troublées de l'Europe, la continuité politique, artistique, sociale, idéologique et culturelle de la chrétienté est remarquable. L'utilisation commune du latin, les nombreux échanges commerciaux et intellectuels, la puissance de l'Église, en font un espace dans laquelle l'homme médiéval connaît et trouve sa place, à Paris, à Londres, à Aix-la-Chapelle ou à Florence.
    L'auteur suit un cheminement chronologique, tout en rassemblant des événements ou de genres permettant de comprendre les composantes de la société médiévale : montée du monde ecclésial et artistique, place des femmes, relation vassal-suzerain, thème de l'étranger, relation ville-campagne, transmission du savoir ou fascination pour l'Orient ou les sciences.
    Franco Cardini livre une synthèse renouvelée des spécificités de la société médiévale. Il cherche à saisir l'extraordinaire complexité de la période tout en la rendant intelligible au lecteur. À partir d'une très riche iconographie, il balaye toute l'Europe, de l'Irlande à la péninsule Ibérique, de la Scandinavie à l'Italie, pour aboutir à l'aube d'un nouveau monde, que les historiens appelleront du nom de Renaissance en référence au monde antique qui demeure la source d'inspiration privilégiée du monde médiéval.

    Sur commande
  • Toscane

    Franco Cardini

    Le monde "légendaire" de la Toscane et sa place centrale dans l'histoire et l'art étudiée par l'un des universitaires les plus influents en Italie. Écrivant dans un langage vivant et enthousiaste, l'auteur reconstruit le passé de sa patrie et nous guide le long de fascinants voyages à la découverte de ce qui a été décrit comme "Les paysages les plus émouvants de la planète." Les descriptions précises des villages et des villes, accompagnées d'un superbe ensemble de photographies, confèrent une personnalité originale à l'ouvrage, le plus récent dans une liste sans fin de livres sur le sujet.

empty