• Le vin de Bourgogne

    Jean-François Bazin

    • Dunod
    • 2 Septembre 2020

    Chaque année, deux cents millions de bouteilles emportent le vin de Bourgogne dans le monde entier. Tout juste une goutte de bon vin dans l'océan des produits de la vigne, mais qui exprime l'âme et l'esprit de ce vignoble d'exception apparu il y a vingt siècles.
    Cet ouvrage, dont c'est ici la deuxième édition, dessine le portrait du vignoble bourguignon sous tous ses aspects : historiques, culturels, vitivinicoles, oenologiques, économiques et sociaux. S'appuyant sur une cartographie détaillée et une riche iconographie, il raconte chaque climat du vignoble, de Chablis au nord jusqu'à Mâcon au sud, de l'appellation régionale Bourgogne aux grands crus prestigieux.
    Il ouvre également de larges perspectives sur la vigne et le vin à venir au xxie siècle, s'interrogeant sur le phénomène bio, la mondialisation, les grandes questions rencontrées par le vin.
    Écrit dans une langue pleine de vie et de chaleur, clair et concis, c'est le livre que tout oenophile se doit de posséder.

    Sur commande
  • Dans les Hautes-Côtes de Beaune, mars 1971. Chez les Cruchaudet, on est tonnelier de père en fils depuis plusieurs générations. Alors que Bénigne décide de s'inscrire au lycée viticole de Beaune pour obtenir son CAP, la nouvelle tombe : le CAP de tonnelier est supprimé! La décision a été prise à Paris, où l'on juge que l'avenir est aux contenants en béton ou en Inox et que le tonneau de chêne est condamné.

    Révolté par cette lubie de technocrates, Bénigne entraîne alors ses amis tonneliers dans une longue croisade. De vignoble en vignoble, de la Bourgogne au Bordelais, de l'Alsace au Val de Loire en passant par l'Allemagne et jusqu'en Californie, il n'aura de cesse de faire triompher cette vérité : il n'est de bons vins que ceux qui naissent du mariage du chêne et du raisin.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Oeuvre inédite, ce dictionnaire permet d'accéder à une multitude de connaissances de façon claire et pratique. Il traite du vin de Bourgogne en Côte-d'Or, en Saône-et-Loire et dans l'Yonne ; en France, en Europe et dans le monde ; dans l'histoire ancienne et contemporaine ; dans le parler et les traditions ; dans la littérature et les arts. Une illustration considérable ajoute à l'intérêt de cet ouvrage, de même qu'une cartographie actuelle et complète due aux travaux de S. Pitiot et JC. Servant.

    Sur commande
  • Bénigne Papillard, notable à Dijon, passe chaque été en famille à Gevrey-Chambertin dans la maison bour- geoise qui fait face à la modeste demeure de son vigne- ron Baptiste Marchand. Quand l'épidémie du phyl- loxéra survient, au début des années 1880, les deux hommes vont tout mettre en oeuvre pour préserver leurs vignes et sauver le vin. Les uns sauvent la vigne française face aux plants américains, les autres sauvent l'honneur et la fortune de la famille...

    Sur commande
  • Un kir ? Tout le monde connaît. Vin blanc sec de Bourgogne et crème de cassis de Dijon, l'apéritif appartient à la langue universelle.
    Son père ? Le chanoine Kir.
    Né en 1876 à Alise-Sainte-Reine en Bourgogne (l'Alésia où César a vaincu Vercingétorix) au sein d'une famille modeste, Félix Kir entre dans les ordres. Curé de campagne engagé dans la vie publique, incarnant la Résistance, à la fois Don Camillo et Peppone, élu maire de Dijon en 1945 à 69 ans, devenu doyen de l'Assemblée nationale et dernier prêtre en soutane au sein du Parlement français, il porte l'écharpe tricolore jusqu'à sa mort à 92 ans, en 1968.
    Jean-François Bazin, journaliste et écrivain, docteur en droit et diplômé de Sciences-Po Paris, ancien président du Conseil régional de Bourgogne, nous invite d'une plume alerte à découvrir, avec le concours d'Alain Mignotte, cette étonnante personnalité, fantasque et hors du commun, éclairant ainsi un siècle de relations entre la société religieuse et la société civile en France au cours du XXe siècle.

    Sur commande
  • « Tandis qu'à ses côtés, sous le vase d'albâtre, où dort dans ses glaçons le Bourgogne mousseux. » Quand Alfred de Musset écrit ces lignes en 1830, la Bourgogne pétille déjà depuis quelques années. Ce n'est pourtant qu'un siècle et demi plus tard, en 1975, que sera officiellement créée l'AOC Crémant de Bourgogne, consécration du haut niveau de qualité atteint par ces vins.
    Cet ouvrage invite à la découverte du Crémant de Bourgogne sous toutes ses facettes : histoire, terroirs, élaboration et surtout dégustation et accords gourmands, car au-delà de l'apéritif, ce vin - car c'en est un - a toute sa place à table.

  • " Le Vin de Bourgogne assure le plus long règne de l'Histoire ", écrit Raymond Dumay.
    Depuis 2000 ans en effet, renaissant chaque automne de vendange en vendange, il porte haut son flambeau parmi les très grands crus de la Terre. Fondé sur la documentation la plus sûre et les connaissances les plus actuelles, cet ouvrage inédit raconte la vigne et le vin en Bourgogne, depuis la nuit des temps jusqu'à l'époque contemporaine. Il apporte une interprétation sur chacun des âges du vignoble.
    Il ouvre sur une réflexion essentielle : que sera le vin du XXIe siècle ?

    Sur commande
  • Sur commande
  • Quand Saint-Claude était la capitale française du diamant.
      Contrariant les ambitions de son père, maître pipier à Saint-Claude, Ulysse Vuillard choisit d'apprendre le métier de tailleur de diamant. En cette fin de 19ème siècle, Saint-Claude est un centre de l'industrie diamantaire, en plein boom  depuis la découverte des mines fabuleuses d'Afrique du Sud. En plus de faire son apprentissage, Ulysse prend des cours d'anglais. Aussi, c'est vers lui que se tournent des diamantaires de Saint-Claude quand ils s'avisent d'ouvrir à Londres un bureau de représentation. Son épouse l'accompagne  : Julie de Belleroche, jurassienne de bonne naissance, indomptable de caractère, dont il est éperdument amoureux.
    Mais le démon de la taille ne le quitte pas. Ulysse ambitionne de créer un diamant dont le monde entier rêverait. Projet dévorant qu'il poursuit sans relâche, au risque de perdre ce qui vaut plus que la pierre la plus pure : la femme de sa vie...

    Sur commande
  • Connaissez-vous bien la Bourgogne ? Une cérémonie a lieu le 13 mai 1916 au camp d'aviation de Longvic près de Dijon. Qu'y célèbre-t-on ? Quelle ville bourguignonne offre-t-elle son cadre au film d'Alain Resnais Hiroshima mon amour ? « Tu n'es pas à la croix de . » disait-on de quelqu'un qui n'était pas au bout de ses peines. A la croix de quel village ? Quel poisson ne doit surtout pas entrer dans la pauchouse à Verdun-sur-le-Doubs ? Le point le plus bas de Bourgogne se situe dans l'Yonne à Villeneuve-la-Guyard. A quelle altitude ?

    Sur commande
  • Sur commande
  • Au lendemain de la Grande Guerre, Bénigne Papillard décide de céder peu à peu la propriété à son petit frère Philippe, ainsi qu'à ses filles, mariées à des négociants.
    Mais la crise frappe : les marchés russes et américains s'écroulent. Pour s'en sortir, il faut s'affranchir des négociants et faire reconnaître les appellations d'origine.
    Philippe choisi de se battre pour ses parcelles historiques en essayant de les faire classer grand cru, pendant que les beaux-frères tentent eux de sauver leur maison de négoce : le ressentiment devient inévitable...

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Le vignoble bourguignon vit une révolution entre 1880 et 1930. La crise du phylloxéra, le mildiou, le greffage et le palissage, les nouveaux modes de culture et les progrès de l'oenologie s'accompagnent de drames : la première guerre mondiale, l'exode rural, la mévente. Une civilisation s'éteint tandis qu'une autre voit le jour.
    C'est l'histoire d'une renaissance car, un siècle plus tard, le vin de Bourgogne reste l'un des meilleurs au monde.

    Connaissant à merveille la Bourgogne, Jean-François Bazin invite ici à porter le regard sur ces images du temps ancien, dans les villes et villages de l'Yonne, de la Côte-d'Or et de la Saône-et-Loire. Sa plume chaleureuse raconte ces changements, les explique et ouvre sur les temps nouveaux des vignerons.

    Journaliste et écrivain, ancien président du conseil régional de Bourgogne,
    Jean-François Bazin vit à Gevrey-Chambertin. Il nous fait revivre cette époque sous tous ses aspects, chantant l'âme vigneronne grâce à des documents tirés de sources multiples qu'il commente avec la précision de l'historien et l'amour d'un enfant du pays.

    Sur commande
  • L'art et le plaisire de vivre se donnent rendez-vous en Bourgogne. De la civilisation celte jusqu'à notre époque, sans cesse les chemins bourguignons ont croisé ceux de l'Europe, ceux de toutes les grandes aventures des hommes. Cluni, Cîteaux, Taizé aujourd'hui, ce sont les messages de l'esprit et de l'âme. L'épopée flamboyante des grands ducs d'Occident, la Toison d'or, ce sont les conquêtes de la culture et des arts.
    Aimer la Bourgogne, c'est aimer ce qui nous relie à la terre et au ciel. La beauté de la nature et du paysage, la force du génie humain, un vin qui assure le plus long règne de l'histoire, le goût du terroir et les plus belles tables de France.
    Ce merveilleux voyage, nous le faisons ici d'une manière nouvelle, précise et sensible, allant à l'essentiel sans jamais négliger le charme d'un détail, avec le meilleur guide : Jean-François Bazin, qui connaît cette région comme personne et l'aime comme beaucoup. Ancien président du Conseil régional de Bourgogne, il en est par le coeur un avocat chaleureux et convaincant.
    Aimer la Bourgogne ? Couleurs, senteurs, saveurs composent ici tout le bouquet d'une terre bénie des dieux.

empty