• D'où vient le désir d'apprendre chez l'enfant ? Et qu'est-ce qui explique l'échec scolaire ? C'est à cette double interrogation que tente de répondre Martine Menès en mettant en lumière les liens étroits qui existent entre l'apprentissage et le développement psychique des plus jeunes. Car l'angoisse, l'instabilité et le besoin de dépendance sont autant de contraintes naturelles à l'apprentissage. Et les aléas du parcours d'un enfant, ses interactions avec l'environnement ou ses rencontres avec l'imperfection ordinaire des adultes influent aussi bien sur son développement affectif que sur son fonctionnement intellectuel.

    Ce livre ouvre des pistes fécondes pour relancer la réflexion sur l'aide qui doit être proposée à ceux qui acceptent mal à recevoir des autres - car apprendre, c'est aussi, et peut-être d'abord cela.

    Sur commande
  • Freud emploie le terme de « névrose infantile » pour désigner la période du complexe d'OEdipe. Lacan, lui, interroge très tôt l'usage de ce mythe et son interprétation.

    Il s'agit dans cet ouvrage de revisiter la « névrose infantile » avec le fil lacanien, et d'aborder les modalités contemporaines par lesquelles l'enfant est introduit dans les règles élémentaires du lien social.

    Sur commande
  • Tout le monde a fait en son enfance, ou fait encore, des cauchemars. Ce livre n'en donne pas la clé mais accompagne le lecteur qui voudrait la trouver.

    Partant de la constatation, comme le fit Freud, que les premières expériences oniriques des enfants sont plutôt de l'ordre des cauchemars, le livre s'intéresse à ce qu'il en reste dans les cauchemars ultérieurs. Et en particulier dans ceux dits traumatiques qui a priori sembleraient ne dépendre que de faits actuels. L'ouvrage est ponctué de récits (rêves, cauchemars) relatés dans le style poétique qui est la narration la plus proche du discours de l'inconscient.

    Sur commande
  • À l'échec scolaire on répond par des réformes, des classes de rattrapage. Rarement le problème est pris d'où il naît : de ce qui chez l'enfant rend l'apprentissage possible - son désir de savoir. Martine Menès nous explique comment apparaît et s'entretient le désir d'apprendre. Car il a une histoire, qui accompagne les grandes étapes du développement psychique de l'enfant. Et si l'instabilité, l'inhibition, l'angoisse, le doute excessif, viennent le troubler quand l'enfant veut mettre à l'oeuvre le comportement et les compétences indispensables à l'étude, c'est souvent que le cours cette histoire a été contrarié. Les non-dits, les secrets de famille peuvent inhiber le fonctionnement intellectuel, voire le pousser vers l'interdit de savoir. Le besoin de dépendance infantile, le refus des limites, la peur de l'abandon ou de la perte d'amour peuvent empêcher d'accéder à ces rencontres avec la règle, avec les manques, avec la solitude, qui sont les contraintes naturelles de l'apprentissage.

    Sur commande
  • La « névrose infantile », c'est ce qu'il est d'usage d'appeler le complexe d'oedipe. Complexe (étymologiquement noeud, croisement), il l'est en effet beaucoup plus que sa vulgarisation ne le laisserait à penser, et ce dès son élaboration par Freud.
    Lacan a très tôt interrogé l'usage de l'oedipe, soulignant les conditions socioculturelles de son élaboration, et le présentant comme un mythe qui doit être interprété.
    Ce livre est une invitation à revisiter le complexe freudien en suivant cette indication. Il s'agit ici de rechercher ce qui en fait l'efficace pour orienter un petit être entièrement soumis à sa toute puissance imaginaire vers un devenir sujet d'un désir corrélé à la loi. Il aborde ainsi, tout en laissant le chantier ouvert, les modalités contemporaines par lesquelles l'enfant est introduit dans les règles élémentaires du lien social.

empty