• Recueillez tout ce qui fait de vous une famille unique, notez tout ce qui vous rassemble ou vous différencie : anecdotes historiques et souvenirs heureux, cousinades et phrases cultes, papiers et trésors de famille, portraits crachés et talents multiples, valeurs communes et projets fous, photos de toutes les générations...

    Un album à compléter à plusieurs pour renforcer la complicité et cultiver ce qui rend la vie de famille si précieuse. Le plus : un arbre généalogique à compléter sur 7 générations.

    Sur commande
  • Il n'y a pas une raison de faire de la généalogie, il y en a mille. Ce manuel part de vos souhaits et vous indique comment retracer votre histoire familiale le plus haut possible dans le temps, sur Internet ou en archives.

    Il explique comment aller au-delà des noms et des dates en retrouvant les histoires de vie. Il vous donne des idées, des projets à bâtir, des secrets à explorer et des pistes inattendues. Il porte une centaine de témoignages de passionnés, tous différents, pour montrer combien la généalogie est vivante, dynamique et foisonnante. Enfin, il raconte de belles trouvailles d'archives, parce que les sagas familiales réservent toujours des surprises.

    L'aventure généalogique rassemble toutes les générations et ne demande que du temps. Elle peut se pratiquer seul ou à plusieurs, avec ou sans budget, sur place ou à distance, pour la plupart des pays du monde, par tous les temps et quel que soit votre âge. L'histoire familiale, celle d'un lointain passé oublié, dort dans les archives. Elle n'attend qu'un chercheur pour renaître et un conteur pour se déployer. Ce manuel, le plus complet qu'on puisse trouver, ouvre les portes du passé.

    Sur commande
  • Remonter le temps pour retrouver son arbre et son histoire familiale, c'est bien, mais comment mettre en forme pour ses proches toutes les informations rassemblées ? Ce guide mis à jour répertorie tout ce qu'il est possible aujourd'hui de créer, sur Internet, sur informatique ou à la main, et tous les fournisseurs possibles, pour des résultats et des arbres aussi bien classiques que totalement innovants ! Une mise à jour nécessaire compte tenu des innovations apparues ces deux dernières années.

    Sur commande
  • Tous ceux qui font de la généalogie passent un jour ou l'autre par Geneanet. Même ceux qui n'en font pas y arrivent s'ils interrogent Internet sur la signification de leur nom, la popularité de leur prénom ou s'ils veulent découvrir le lien de parenté entre Chirac et Mitterrand, Hollande et Sarkozy, Céline Dion et Hugues Capet. Né il y a une vingtaine d'années de l'idée de partage communautaire des informations généalogiques, Geneanet rassemble 7 milliards d'ancêtres en ligne.
    Aujourd'hui premier site de généalogie collaborative en France, sixième mondial, ce site est connu de tous les généalogistes. Il est incontournable pour les passionnés de longue date qui veulent faire progresser leur arbre comme pour ceux qui veulent commencer.

    Sur commande
  • Découvrez dans cette pochette :

    Un très grand poster de 84 x 59 cm représentant un arbre généalogique à colorier.
    - 3 planches de stickers rassemblant au total 78 portraits de famille en noir et blanc.
    - 3 planches de stickers de 120 accessoires en couleurs pour customiser chaque portrait : lunettes, chapeaux, barbes, masques, noeuds papillon...
    Le mode d'emploi pour créer en famille votre arbre « génialogique » et vous amuser :
    1. Collez un à un tous les membres de votre famille sur les branches de l'arbre, des petits-enfants aux arrière-arrière-grands-parents.
    2. Coloriez-les et ajoutez les accessoires qui leur ressemblent le plus, au gré de vos envies !
    3. Coloriez l'arbre ! C'est prêt ! Vous pouvez alors vous confier des anecdotes sur les membres de votre famille.

    Sur commande
  • Retrouver l'histoire d'une maison : photos, plans, cadastre, architecture, habitants Nouv.

    Vous venez de déménager dans une maison ancienne et vous voulez en savoir plus sur son passé ? Vous gardez la nostalgie d'enfance de la maison des grands-parents où vous passiez vos vacances, maison détruite par les bombardements de la dernière guerre ou les travaux urbains des années 1960 et vous voudriez retrouver des souvenirs de ce passé effacé ? Vous souhaitez localiser le domicile de votre arrière grand-père, parce qu'il était le premier à s'être installé dans votre région vers 1910 ? ou celui d'un ancêtre laboureur du XVIIIe siècle pour étoffer votre généalogie ? Vous avez la responsabilité d'un bulletin municipal ou d'histoire locale et vous désirez publier le passé d'une boutique traditionnelle, d'une demeure ancienne, d'un bâtiment lié à un évènement historique ou à un fait divers ?... Retracer le passé d'une maison devient une quête multiforme de plus en plus fréquente.

    Auteur de plusieurs guides de recherche sur le cadastre, les fonds hypothécaires et les archives notariées, Marie-Odile Mergnac indique ici la démarche à suivre, d'aujourd'hui à l'Ancien Régime. Elle explique d'abord comment trouver des photos, des cartes, des plans car rien n'est plus émouvant que de suivre visuellement les évolutions de la maison étudiée. Puis elle indique comment découvrir les noms des propriétaires et des occupants successifs. Elle précise enfin comment obtenir des descriptions des pièces intérieures et de leur aménagement, quel que soit le siècle.

    Alors ? Prêt à vous loger dans le passé ? Ce livre est fait pour vous.

    Sur commande
  • Révolution généalogique du web, Filae est un accélérateur de recherches. Sa raison d'être depuis vingt ans ? Indexer des ouvrages anciens, des journaux du XIXe siècle, des archives, des fonds documentaires... pour rendre toujours plus facile et rapide la remontée dans le temps des historiens des familles. D'abord avec des bases historiques, dont le colossal fichier des pensionnés du XIXe ou les prisonniers des deux guerres mondiales, toutes interrogeables nominativement et restituant une image du document d'origine. Ou les mises en ligne des relevés des registres paroissiaux des associations partenaires. Ensuite avec le gigantesque travail de titan d'indexation de l'état civil ancien et d'une partie des recensements. Depuis 2017, il suffit de taper le nom d'un aïeul et hop ! la liste des actes et documents d'archives le concernant apparaît sur le site. Cliquez sur celui qui vous intéresse et re-hop ! vous voici sur la bonne page du bon registre des bonnes archives départementales, n'importe où en France ou presque, avec même le bon acte surligné en corail ! Ce guide vous donne ainsi tous les conseils de recherche et de création d'arbres sur ce site devenu incontournable.

    Rassurez-vous, le plaisir de la recherche est toujours là. Les généalogies ne se constituent pas d'un clic, l'enquête se poursuit toujours par rebond d'acte en acte. Mais ce qui pouvait prendre des semaines ou ce qui demeurait introuvable est désormais, grâce à Filae, à portée de souris et de calendrier !

    Sur commande
  • Naissance, mariage, décès : voilà la trilogie des actes essentiels en généalogie, les trois bases nécessaires à toute quête d'ascendance. Mais l'acte de décès, le plus difficile à dater et localiser, échappe souvent aux recherches. D'abord parce que la plage de temps à explorer peut être particulièrement vaste : un ancêtre peut mourir à vingt ans comme à cent. Ensuite parce que cela peut survenir n'importe où : au cours d'un voyage ou d'une guerre. Enfin parce que le décès peut n'avoir jamais été enregistré, et que c'est un acte judiciaire tardif qui remplacera l'acte d'état civil manquant. Un guide répertoriant les pistes de recherche possibles, tenant compte des derniers apports Internet (dont la fameuse base de décès de l'Insee) et donnant des conseils pratiques était donc indispensable.Le généalogiste peut aussi prolonger sa quête à travers les archives liées aux successions anciennes. Elles lui permettent non seulement de repérer un décès mais aussi de reconstituer les fratries et de pister les parents et les cousins partis au loin. Ces fonds sont accessibles en partie sur Internet pour le XIXe siècle. Le reste est consultable aux archives départementales. Encore faut-il savoir explorer cette volumineuse masse documentaire. L'ouvrage explique pas à pas une démarche qui n'est pas encore entreprise de façon systématique, mais qui apporte tant d'informations généalogiques qu'elle est à conseiller.Enfin, ce guide indique comment transmettre une concession funéraire familiale ou la relever, car cela fait appel aussi à la généalogie.En clair, voici un titre qui doit faire partie de la bibliothèque de base de tout généalogiste !

    Sur commande
  • Nombreux sont les généalogistes désemparés quand ils rencontrent, au cours de leurs recherches, des actes en latin : leur enthousiasme s'en trouve subitement refroidi, comme s'ils se heurtaient à un obstacle infranchissable. Il est vrai que, parfois, le découragement semble justifié quand on est confronté à une langue que l'on ne connaît pas ou que l'on n'a plus pratiquée depuis le lycée, à des écritures dont la lisibilité n'est pas toujours assurée.

    Pourtant, il est relativement facile de se repérer dans les registres paroissiaux en latin : nous sommes loin de la complexité de la littérature classique et du style des grands auteurs romains : la plupart des formules sont récurrentes et le vocabulaire est limité.

    Ce guide a donc pour ambition de permettre une approche pratique du latin, méthodique et progressive, à l'usage des généalogistes. Il explique rapidement le fonctionnement de la phrase latine, pose quelques bases de syntaxe, met en évidence les différences avec le français, puis aborde précisément la désignation des individus et des lieux, les nombres et les dates, les termes de vocabulaire spécifique qui reviennent, d'acte en acte, pour l'inscription des baptêmes, mariages et sépultures. Avec de nombreux lexiques en annexe, il aide ainsi les historiens des familles à poursuivre leurs recherches et à traduire aisément les actes qui les intéressent.

    Sur commande
  • Le livre de ma famille

    Jo Foster

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Les moulins sont à la mode. D'abord parce que les associations pour la sauvegarde des moulins à vent et à eau se multiplient depuis quelques décennies. Ensuite parce que bien rares sont les Français qui ne comptent pas quelques meuniers dans leur arbre généalogique. Un guide de recherches sur ce thème précis devenait indispensable.

    Car meuniers et moulins constituaient autrefois un monde à part, bien identifié et très surveillé, tant sous l'Ancien Régime qu'à la Révolution ou au XIXe siècle. Grâce aux archives administratives, fiscales et notariales, il est possible de retrouver l'histoire d'un moulin loin dans le temps passé, parfois jusqu'au Moyen Âge, et de remonter les généalogies de meuniers au-delà des registres paroissiaux, un ou deux siècles plus loin que les généalogies habituelles.

    Après un aperçu général sur l'histoire des moulins et des meuniers en France, l'ouvrage se scinde en plusieurs parties : une consacrée à la généalogie des hommes, deux autres à l'histoire des bâtiments et des droits d'eau, indispensables à retrouver pour remettre un moulin en route et produire de l'électricité. Ce guide vous fera ainsi découvrir des fonds d'archives nouveaux, qui vous apporteront une incroyable moisson d'informations.

    Rappelez-vous enfin que les associations de amis des moulins sont particulièrement nombreuses. Certaines ont peut-être travaillé sur celui qui vous intéresse. N'hésitez pas à les rejoindre, elles sont indiquées en fin d'ouvrage.

    Autant de pistes et de sources d'archives qui vous donneront... du grain à moudre pour vos recherches !

    Sur commande
  • Archives militaires mode d'emploi : guide du lecteur dans les fonds du service historique de la Défense Nouv.

    Conservées depuis le XVIIe siècle, les archives des armées et du ministère de la Guerre constituent aujourd'hui des fonds d'une richesse exceptionnelle. Dossiers, courriers, registres, journaux de marche permettent d'y retracer l'histoire des conflits, des territoires, des garnisons, des unités, des organes de commandement, mais également des officiers, soldats, marins, aviateurs et gendarmes, comme de tous ceux qui, hommes ou femmes, ont approché le milieu militaire. Réparties dans toute la France, représentant plus de 400 kilomètres linéaires, longtemps organisées de façon différente, ces archives exigent de connaître l'organisation des fonds, la manière de les consulter et les pistes à explorer pour des recherches complètes et fructueuses. Ce sont ces repères indispensables que ce guide vous propose de découvrir.

    Sur commande
  • Sur commande
  • On a perdu l'habitude d'aller sur place dans les locaux des archives départementales et c'est un tort. Dépositaires des fonds anciens indispensables aux historiens, elles centralisent tous les documents utiles à ceux qui travaillent sur le passé de leur famille : état civil, registres paroissiaux, recensements et documents notariés, pour ne citer que les principaux. Si les premiers sont simples de consultation et accessibles par Internet dans 90% des cas, les fonds d'archives permettant de reconstituer des biographies et de retrouver le quotidien d'ancêtres disparus parfois depuis des siècles sont moins faciles à explorer.

    Même dans les séries documentaires les plus simples, les méthodes de recherche ne sont pas toujours bien connues de ceux qui débutent. Quant aux documents anciens moins souvent consultés mais passionnants pour reconstituer la vie d'un aïeul, ils sont presque exclusivement à consulter sur place. Or la recherche à travers les inventaires, les séries et les cotes, est loin d'être maîtrisée par la plupart des amateurs. Enfin, les archives départementales dispensent des cours et des conférences que peuvent suivre avec profit tous les généalogistes.

    Comment s'y retrouver ? Comment chercher au mieux ? Le guide aborde dans une première partie les fonds et l'organisation du travail (sur place ou sur Internet), dans une seconde partie les centres, classés par département, le tout mis à jour avec les derniers développements Internet.

    Sur commande
  • Sur commande
  • La généalogie

    Collectif

    Sur commande
  • Les Archives nationales d'outre-mer (ANOM) à Aix-en-Provence ont pour mission la conservation des archives relatives à la présence coloniale française outre-mer. On y trouve trois Les Archives nationales d'outre-mer (ANOM), héritières de trois siècles d'histoire, conservent les archives des ministères en charge du XVIIe au XXe siècle de l'empire colonial français, celles transférées en partie des anciennes colonies et de l'Algérie lors de leurs indépendances (à l'exception des protectorats du Maroc et de la Tunisie, du mandat français en Syrie et au Liban), des archives privées relatives à l'outremer français, une cartothèque, une iconothèque et une bibliothèque spécialisées.

    Qui imaginerait trouver, derrière les beaux murs des ANOM à Aix-en-Provence, le carnet d'Alfred Dreyfus au bagne de Guyane, le traité de paix de 1701 entre la France et les nations indiennes, le brouillon de la minute du décret d'abolition de l'esclavage de 1848, ou quelque 120 000 dossiers de condamnés aux bagnes de Guyane et de Nouvelle-Calédonie ?

    Au-delà des archives des grands noms de la colonisation, on trouve aux ANOM l'histoire des hommes et des femmes qui ont vécu outre-mer, une histoire riche en émotions et un passé difficile et douloureux encore aujourd'hui. Les documents conservés permettent de répondre parfois à l'attente de très nombreux citoyens en quête de leur passé, de leur famille. Les 7 000 courriers annuels reçus de plusieurs continents concernent des demandes d'état civil, d'attestations de carrière, des états de services militaires...

    Un peu plus de cinquante ans après leur création, les ANOM sont de plus en plus engagées dans le champ de la mémoire partagée, car les archives qu'elles conservent sont un patrimoine commun à la France et à ses anciennes possessions outre-mer. Ce guide permettra ainsi à chacun de découvrir bien des histoires familiales d'outre-mer.

    Sur commande
  • Un ouvrage de référence pour tous les passionnées d'héraldique et ceux qui veulent s'initier à cet art.

    Sur commande
  • "Moi, M'dame, j'veux savoir d'où j'viens", répond Gabriel, treize ans, au professeur lui demandant pourquoi il venait au club de généalogie de son établissement scolaire. La Journée internationale des droits de l'enfant et l'Unicef affirment aussi que la connaissance des origines est constructive pour les jeunes. La généalogie, qui favorise le "vivre ensemble" à tous les niveaux, est par ailleurs une activité au fort potentiel éducatif (histoire, géographie, littérature, langues, organisation d'un travail en groupe ou individuel...). Cet ouvrage, pratique et concret, donne tous les outils pour faire de la généalogie avec des adolescents, au collège ou au lycée, dans les établissements scolaires, en classe, en groupe, en option ou en dehors du cadre scolaire, dans les services d'archives municipales, départementales ou nationales, dans les bibliothèques, médiathèques, musées... Il fournit de nombreux exemples concrets d'activités généalogiques déjà réalisées, donc déjà testées, ce qui veut dire faisables, reproductibles, transposables et adaptables. Il permet d'éviter les écueils les plus courants sur lesquels peuvent buter les encadrants accompagnateurs. Source d'inspiration, il offre des pistes vers d'autres ateliers généalogiques à inventer et n'oublie pas de faire référence au cadre pédagogique légal. Deux enseignants précurseurs partagent ici des années d'expériences et de partages d'activités généalogiques en milieu scolaire.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Dans cet ouvrage, Gérard Athias nous invite à une rencontre avec nos ancêtres en proposant une interprétation conflictuelle de plus de 1 500 prénoms. Ce livre n'a pas été écrit pour permettre de choisir un prénom, mais bien pour aider à en comprendre le sens personnel et familial. Le prénom devient notre empreinte, c'est-à-dire la forme laissée par l'histoire de nos ancêtres. Comprendre ce que révèle notre prénom permet de répondre à la question " Qui suis-je ? ". Revivre les souvenirs familiaux en transparence de notre prénom deviendra alors facile. Quels sont les mots cachés derrière les maux révélés ? C'est ce que vous apprendra ce dictionnaire.

    Sur commande
empty