Poèmes Tome 1 (Édition bilingue français/allemand ; Présentation de Jacques Legrand)

Traduit de l'ALLEMAND (AUTRICHE) par JACQUES LEGRAND

À propos

Le poète autrichien Georg Trakl (1887-1914) est réputé sulfureux : une enfance bourgeoise vécue en porte-à-faux, une jeunesse marquée par la drogue, l'inceste, la guerre et une mort précoce, à vingt-sept ans, dans des circonstances qui restent mystérieuses. Au cours de ces quelques années, Trakl écrit une poignée de poèmes qui sont au nombre des plus beaux de la langue allemande : des vers fulgurants qui chantent l'intimité de l'enfance aussi bien qu'ils célèbrent le tragique de l'histoire ; une musique qui va de la mélodie la plus imprégnée de symbolisme au "chaos infernal de rythmes et d'images" rappelant Hölderlin et Rimbaud. Ces vers, les voici réunis en deux volumes bilingues qui constituent l'oeuvre poétique intégrale de Trakl. Le présent volume, Poèmes I, réunit de nombreux poèmes posthumes (dont ceux regroupés en 1939 dans Le Calice d'or) ainsi que les textes écartés par Trakl des recueils qu'il a publiés de son vivant. Ils sont ici présentés, pour la première fois en français, avec leurs variantes - chacune d'elles ayant statut de texte en soi - qui témoignent du labeur auquel s'est livré cet "horrible travailleur" pour atteindre l'expression la plus parfaite de ce qu'il tentait de dire.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Georg Trakl

  • Traducteur

    JACQUES LEGRAND

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    24/04/2001

  • Collection

    Gf ; Bilingue

  • EAN

    9782080711045

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    230 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Georg Trakl

  • Naissance : 3-2-1887
  • Décès :3-11-1914 (Mort il y a 110 ans à l'âge de 27 ans)
  • Pays : Autriche
  • Langue : Allemand (autriche)

Georg Trakl est né en 1887 à Salzbourg. Mobilisé en août 1914, il part en Galicie dans une colonne sanitaire. Marqué par la consommation de drogue et une relation incestueuse avec sa sœur Margarete, il sera
également profondément atteint par l'horreur de son expérience sur le front. Il fait une tentative de suicide qui l'envoie à l'hôpital à Cracovie en observation psychiatrique. Il se suicide probablement dans sa cellule
le 3 novembre 1914 d'un empoisonnement par cocaïne, à l'âge de 27 ans.

empty