Karl Löwith et la philosophie ; une sobre inquiétude

Traduction PHILIPPE AUDEGEAN  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Karl Löwith reste mal connu en France malgré la publication de ses essais, De Hegel à Nietzsche (Gallimard, 1981) et Max Weber et Karl Marx (Payot, 2009). La biographie d'Enrico Donaggio cherche à remédier à cette lacune, en retraçant la vie intellectuelle et la riche trajectoire de ce philosophe allemand, l'un des plus importants du XXe siècle, qui fut contraint par les nazis de s'exiler en Italie, au Japon et aux États-Unis, et chaque fois tenta de comprendre ces cultures tellement différentes.
Karl Löwith avait fait sa thèse de doctorat sous la direction de Martin Heidegger, alors jeune assistant dont il fut le premier élève, et qu'il suivit plutôt que Husserl, mais auquel il ne cessa de s'opposer. Surtout lorsque celui-ci se rallia au nazisme en 1933. Un an auparavant, il avait publié le premier portrait parallèle de Max Weber et Karl Marx, soulignant le trait commun qui relie en dépit de leurs différences le sociologue au révolutionnaire, tous deux s'étant donné comme sujet d'étude la société moderne en tant que société capitaliste bourgeoise.
La riche documentation rassemblée par Enrico Donaggio, notamment la correspondance de Karl Löwith avec les autres grandes figures philosophiques du siècle passé, ses journaux, les lettres et d'autres pages inédites qui, avec ce qui avait été publié permettait de reconstruire le réseau de ses relations humaines et intellectuelles, l'a convaincu que l'image qu'on en avait - celle d'un historien de la philosophie détaché de sa propre époque - était inexacte. Que la philosophie est en fait le filtre, le médium dont il se sert pour formuler sa critique de la modernité. Il s'efforce de saisir dans ses justes proportions notre rapport au monde critiquant toute représentation illusoire de la réalité et ce mythe fondateur de la pensée philosophique et politique moderne selon lequel l'homme fait son histoire, au point d'apparaître comme l'auteur et l'acteur de son propre destin.

" Lire les livres de Löwith, c'est entrer en contact avec le meilleur de ce que la philosophie européenne a produit ces deux derniers siècles. Une confrontation avec les approches de Hegel, Nietzsche, Marx et Weber, Heidegger et Schmitt qui dissimule en filigrane une critique de la responsabilité politique de la philosophie et une critique entièrement philosophique de la modernité occidentale. La tentative, si l'on veut, de survivre philosophiquement au XXe siècle... "

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • Auteur(s)

    Enrico Donaggio

  • Traducteur

    PHILIPPE AUDEGEAN

  • Éditeur

    Payot

  • Date de parution

    15/05/2013

  • Collection

    Critique De La Politique

  • EAN

    9782228909006

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    356 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

empty