À propos

LANRU, le logement social, vous connaissez ? Les émeutes urbaines, les démolitions spectacles, des millions engloutis et, chaque année, le même constat : le manque de logements, la précarité grandissante. Comment en sortir ? La Madeleine d'Evreux, quartier des zones dites sensibles : un de ses habitants, Jacques Caron, qui allie l'expérience professionnelle de l'observation des faits à l'engagement dans son territoire, livre ici un récit, parfois pathétique. des réalités vécues. Il montre comment, derrière une façade honorable, la rénovation des quartiers de logements sociaux, se cache une redoutable machine à paupériser et à fragiliser les quartiers populaires. Les destructions massives sont financées par le 1% logement, auparavant réservé à la construction des logements et à leur entretien. Les travaux de reconstruction font appel à l'emprunt, remboursé par les locataires : ainsi l'ANRU contribue-t-elle à la crise du logement. Les dégâts dans le patrimoine immobilier amplifient la détresse humaine. Nos quartiers de logements sociaux n'ont pas besoin principalement d'un nouvel urbanisme, mais de citoyenneté, de démocratie, d'un système de représentation, d'une gestion. d'une fiscalité plus juste. Nos quartiers n'ont pas besoin d'argent, source d'endettement supplémentaire, mais de l'arrêt des gaspillages, d'un bon usage de l'argent public, d'un retour aux fondements de notre société et, d'abord. à la représentation républicaine, souvent oubliée.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit public > Droit de l'urbanisme


  • Auteur(s)

    Jacques Caron

  • Éditeur

    Non Lieu

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Date de parution

    09/06/2010

  • EAN

    9782352700883

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty