Les révoltes de la courtine ; histoire du corps expeditionnaire russe en France (1915-1917)
Les révoltes de la courtine ; histoire du corps expeditionnaire russe en France (1915-1917)
 / 

Les révoltes de la courtine ; histoire du corps expeditionnaire russe en France (1915-1917)

À propos

« L'histoire du corps expéditionnaire russe se situe à la croisée de l'histoire des relations franco-russes, des mutineries et de la révolution de 1917. Comment la révolution a-t-elle pu se frayer un chemin jusque dans les tranchées, loin de l'agitation politique de la Russie, apparemment hors de portée de la propagande bolchévique ? Par quels canaux cette «contagion» a-t-elle innervé l'ensemble du corps expéditionnaire ? Comment est-on passé, d'une «troupe d'élite» dont les hommes et les officiers avaient été sélectionnés avec un soin tout particulier, à la plus importante mutinerie survenue sur le front occidental ? » En 1915, alors que la guerre s'est enlisée, le gouvernement français prend la chair à canon partout où elle se trouve. L'empire colonial y pourvoit largement, mais c'est encore insuffisant. Paris forme alors le projet de puiser dans les immenses réserves d'hommes de l'allié russe, en échange de quelques livraisons d'armes.
C'est un faible apport militaire, mais un magnifique outil de célébration de l'« amitié franco-russe » - jusqu'au moment où la contagion révolutionnaire vient briser les rêves de la propagande.
Les deux brigades, arrivées en France en 1916, accueillent la nouvelle de la révolution de février dans le plus grand enthousiaste. La détestation du tsar est unanime parmi les hommes. Après le désastre de l'offensive Nivelle dans laquelle elles sont jetées en avril, les brigades se mutinent et exigent leur rapatriement.
Elles sont retirées du front, internées à La Courtine, mais rien n'y fait : l'agitation persiste. Elle sera durement réprimée.

Sommaire

Introduction.
1. La formation du corps expéditionnaire.
2. Le « rouleau compresseur russe » sur le sol français ?
3. Le front.
4. La décomposition des unités.
5. La mutinerie de La Courtine.
6. Vers la mise au pas ?
7. Les compagnies de « travailleurs volontaires ».
8. Les compagnies disciplinaires et la déportation en Algérie.
9. La « légion des volontaires russes ».
10. Contre l'ordre français.
12. La défense de la révolution.
13. Retours, exils et nouveaux départs.
Conclusion.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Première Guerre mondiale

  • EAN

    9782748903874

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    536 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    592 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Rémi Adam

  • Naissance : 23-12-1966
  • Age : 54 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Rémi Adam, né en 1966, est diplômé de Sciences-politiques et docteur en histoire contemporaine. Il enseigne à Grenoble. Historien de la Première Guerre mondiale, et spécialiste de l'histoire du corps expéditionnaire russe en France durant ce conflit, il est l'auteur de : 1915-1920, Histoire du corps expéditionnaire russe en France, Les damnés de la guerre, (l'Harmattan, 1996), 1917, La révolte des soldats
russes en France, (Les bons caractères, 2007), La Première Guerre mondiale. Dix millions de morts pour un repartage du monde, Les bons caractères, 2010, L'ennemi principal est dans notre propre pays, l'opposition à la guerre impérialiste. Textes de 1914 à 1916, (Les bons caractères, 2014).

empty