À propos

L'actualité de la création de la Métropole du Grand Paris qui redéfinit le périmètre de la capitale, resté inchangé depuis sa dernière modification en 1860, invite à une réflexion historique sur les limites de la ville. S'il s'agit d'un thème de recherches faisant l'objet de continuels renouvellements en géographie et en sociologie urbaine, la question des découpages parisiens reste relativement peu étudiée pour les périodes médiévale et moderne.

Qu'elles circonscrivent la ville ou qu'elles la sillonnent, les limites constituent des facteurs essentiels à la compréhension et à l'interprétation des dynamiques urbaines. Etudier la façon dont elles sont vécues et perçues par les citadins permet en outre d'observer les fonctions diverses qu'elles jouent dans la construction des rapports sociaux et dans la territorialisation des pratiques.



Sommaire

Les limites de Paris : la question des sources, l'exemple des Archives nationales.
La banlieue de Paris du XIIe au XVIIIe siècle : critères de définition, extension et spatialités.
"Entour Paris", les petites villes sur l'eau dans l'aire d'influence de la capitale au XVe siècle, d'après les minutes de notaires du Châtelet.
Les barrières de l'octroi de Paris au XVIIIe siècle avant le mur des Fermiers généraux.
Conflits de frontière, délimitation commerciale et spatiale des droits à Paris, XVIIe-XVIIIe siècle.
Les limites de Paris et la police, 1667-1789.
Limites vécues et pratiques sociales des marges de Paris au XVIe siècle.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France > Île-de-France

  • EAN

    9782757414958

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty