To metron ; sur la notion de mesure dans la philosophie d'Aristote

À propos

La notion de mesure traverse les différents traités du corpus d'Aristote en connexion avec des notions et des problèmes qui sont d'une importance centrale. Au-delà de son utilisation dans l'éthique, où to metron est d'abord la juste mesure, c'est-à-dire un élément normatif en vue de la possession et de l'exercice des vertus éthiques, et ensuite la mesure des plaisirs, la mesure est une notion qui envahit toute la philosophie aristotélicienne. Dans la Physique, par exemple, to metron devient une notion clé pour la définition du temps, et elle joue également un rôle fondamental dans certains passages difficiles à interpréter. Mais si, dans la Physique, Aristote finit par identifier la translation circulaire avec la mesure de tous les mouvements, dans la Métaphysique, la notion de mesure atteint un degré d'absolue généralisation, en tant que l'Un est dit mesure de toutes les choses (I 1, 1053a18-19).

Avec les contributions de T. Calvo, R. Loredana Cardullo, L. Castelli, L. Couloubaritsis, P. Crivelli, S. Delcomminette, G.R. Giardina, D. Lefebvre, A.P. Mesquita, P.-M. Morel, M. Panza et F. Rey Puente.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie antique


  • Auteur(s)

    Collectif

  • Éditeur

    OUSIA

  • Distributeur

    VRIN

  • Date de parution

    27/08/2020

  • EAN

    9782870601891

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    490 g

  • Support principal

    Grand format

empty