Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie, 1914-1920 Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie, 1914-1920
Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie, 1914-1920
Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie, 1914-1920
 / 

Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie, 1914-1920 (préface Per Allan Olsson)

Traduction MARINE BASTIDE  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Ce témoignage rare est consacré au sort que connurent les prisonniers du camp des Puissances centrales (allemands, austro-hongrois, turcs, bulgares...) pendant la Première Guerre mondiale. Plus de 2 300 000 d'entre eux furent envoyés du front jusqu'aux camps de transit russes, puis internés dans tout l'Empire, de la Russie occidentale jusqu'aux steppes d'Asie centrale et aux confins de la Sibérie. Beaucoup périrent de froid, de faim ou succombèrent au fléau des épidémies.
Pendant cinq ans, Elsa Brändström visita nombre de ces camps comme déléguée de la Croix-Rouge suédoise et s'efforça inlassablement de procurer aux prisonniers soins médicaux, vivres, vêtements et objets de première nécessité. Elle leur apporta aussi un grand réconfort moral et contribua à leur rendre le sentiment de leur ­dignité d'être humain, ce qui lui valut le surnom d'Ange de Sibérie.
Paru originellement en 1921 en suédois, puis en allemand, et publié en français pour la première fois, son texte décrit également l'organisation des aides apportées par les États, les particuliers et les associations en faveur des détenus. Un siècle après les traités de Versailles, cet ouvrage vient enrichir de façon décisive la mémoire de la Grande Guerre.

Sommaire

Préface à l'édition française par Per Allan Olsson Avant-propos à l'édition allemande Avant-propos à la sixième édition Introduction La Russie pour pays de captivité L'Amérique et l'Espagne comme puissances protectrices Dispositions sur le traitement des prisonniers de guerre Capture des soldats Saint-Pétersbourg Moscou Kiev Transfert vers les camps de prisonniers 56 Les camps Sretensk Krasnoïarsk Novonikolaïevsk Omsk Totskoïe Turkestan Psychose de captivité Travaux imposés aux prisonniers de guerre La construction de la voie ferrée de Mourmansk Nargin Le mouvement « slave » parmi les prisonniers Les prisonniers civils Les délégations dano-allemandes et dano-austro-hongroises L'oeuvre de secours de la Croix-Rouge suédoise L'échange des invalides Les conférences de Stockholm : 1915, 1916, 1917 L'oeuvre de Margaret de Suède pour les prisonniers de guerre Le Comité de collecte de livres de Stockholm La délégation de la Croix-Rouge internationale La Y.M.C.A. américaine Ambulance de la Croix-Rouge américaine L'oeuvre de secours à Tientsin L'oeuvre de secours de la Croix-Rouge danoise Internement de semi-invalides au Danemark et en Norvège La conférence de Copenhague en 1917 La conférence de Christiania en 1917 Amélioration de la situation des prisonniers Religion Quelques différences nationales La Suède et le Danemark comme puissances protectrices Les prisonniers après la première révolution russe La révolution bolchevique La paix de Brest-Litovsk et le rapatriement depuis la Russie européenne La révolte des Tchèques en Sibérie Les prisonniers de guerre en Sibérie entre 1918 et 1919 La Sibérie de nouveau sous le contrôle des bolcheviks Le rapatriement des derniers prisonniers de guerre Annexes Tableau 1 : répartition des dons charitables Tableau 11 : fonds destinés aux prisonniers Tableau 111 : coûts du rapatriement des prisonniers Carte des principaux camps de prisonniers en Russie Carte schématique des principaux camps sibériens

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Première Guerre mondiale

  • EAN

    9782918823193

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    400 g

  • Distributeur

    Turquoise

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Broché  

Elsa Brändström

  • Naissance : 1-1-1888
  • Age : 133 ans

Elsa Brändström (L'Ange de Sibérie), fille d'un haut diplomate suédois, est née à Saint-Pétersbourg en 1888. Après son engagement pendant le conflit, elle créa en Saxe une maison de repos destinée aux anciens prisonniers ainsi qu'un centre d'accueil pour les orphelins de guerre. Exilée aux États-Unis en 1934 pour fuir l'Allemagne de Hitler, elle y porta ­secours aux réfugiés européens qui affluaient. Elle fut inhumée à Stockholm en 1948.

empty